21/01/2006

Plaidoyer contre la couverture de la Vesdre

Thèse

 

La Vesdre doit rester ouverte en milieu urbain.  Sa couverture n’est ni impérative, ni inévitable.

Il est possible de faire coexister l’usage commercial et résidentiel des quartiers à réaménager avec la valeur patrimoniale et paysagère d’une Vesdre « ouverte ». 

Les quartiers riverains sont capables de s’adapter à la logique de la rivière en l’intégrant comme élément ouvert et naturel dans leur plan de revitalisation.

Des éléments naturels comme une rivière doivent générer une gestion intégrée du territoire, tout comme l’architecture de ses ouvrages.

Une autre solution alternative et que je qualifierais de « semi-paysagère » serait la conception d’un recouvrement « transparent » de la Vesdre. 

 

Qualité de la Vesdre paysagiste urbaine : l’exemple d’un paysage ouvert jusqu’à l’extrémité de la Place du Martyr

 

21:13 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.