21/01/2006

Vesdre: Spintay Monopoly !

La Vesdre verviétoise : empreinte et visage de la ville

 

J’avais toujours pensé que le pittoresque de la Vesdre en ville séduisait la population et les responsables politiques qui en avaient assuré une certaine fierté au travers de la mise en valeur du cheminement de la « Vesdre verviétoise » le long des berges.  Pourquoi un tel divorce en plein centre-ville ?

Les commerces sont des nécessités, des utilités.  Avec l’idée d’une couverture totale de la Vesdre, le projet du nouveau complexe commercial ressort comme une grosse tache monotone dans la mosaïque urbaine.  Tous les centres commerciaux sont des copies conformes les uns des autres : échanges de formes, dispositions et ordonnancements presque identiques, achalandages peu exclusifs,…  En envahissant la rivière, le béton gomme l’originalité naturelle de la Vesdre.  Cette simplicité de conception ressemble au largage d’un colis sur le seuil de votre porte.  Je n’y vois guère le fruit d’une réflexion poussée mais d’une médiocrité architecturale !

 

Le projet de nouveau centre commercial marginalise la rivière comme s’il s’agissait d’un élément incommodant.  Dans une société où chaque ville en arrivent à ressembler à toutes les autres par l’uniformisation des commerces, des habitats, des matériaux, les rivières sont des éléments anti-conformistes donnant beaucoup de caractère aux cités qui les mettent en valeur.  La Vesdre est unique et fait une grande partie du « cachet » de la ville de Verviers.  La Vesdre est un élément capital dans la morphologie de Verviers.

La Vesdre est sans doute ce qu’il y a de plus verviétois à Verviers !  C’est l’élément naturel le plus original et séduisant de la ville.  Malheureusement, la Vesdre manque de mise en valeur.

 

 

Vesdre : pas touche ! pas à vendre !

 

On pourrait jouer au Spintay-Monopoly avec les promoteurs et politiques ; ils ont le droit de gagner le jeu, mais en aucun cas il ne peuvent s’approprier la Vesdre pour la couvrir.

 

Il est évident qu’il y a beaucoup de choses à changer…  Mais pas la Vesdre !

 

21:07 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.