10/03/2006

Spintay, Money

Avec l'encre de mes mots je jette l'ancre en plein coeur de leurs maux.  Vesdre*, je te soutiens alors que d'autres te coulent.  Je ne suis qu'un poids plume face à leurs 150 millions d'euros.  On m'a demandé de continuer car mes mots sonnent justes et se reflètent dans la Vesdre sans faire miroiter l'abominable.

Voyez la photo (ici le Quai Pierre Rapsat), tout ceci sera recouvert de béton !

 

Assis sur le quai Pierre Rapsat en bordure de Vesdre (il sera noyé sous le béton) je regarde l'autre rive,  le quai Jacques Brel et j'écoute la rivière.  J'ai gribouillé ces quelques mots dont on pourrait en faire les paroles d'une chanson.

Spintay*, money,
Laquais, valets,
Même ballet, du balai.
Invest, invest,
Toujours les mêmes salades,
Infest, infest,
La Vesdre est malade !
Capital, aucun mal?
Verviers, l'EAU en lettre Capitale !

Vous, vendus à leurs promesses,
Vous, pendus à leurs bassesses,
Vous aimez qu'Invest vous caresse !
Et si mon style égratigne,
Je ne courbe pas l'échine !

* Vesdre: rivière sauvage et remarquable qui prend sa source dans les Hautes-Fagnes à quelques kilomètres de Verviers

* Spintay est le nom du projet de couverture de la Vesdre en rapport avec le quartier du même nom.

09:53 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

... Dand une ville qui sent la mort
Quand la Vie aura disparu,
Tes mots germeront encore
Lorsque les fleurs ne pousseront plus.

Amitiés.

Écrit par : le Râleur.na | 10/03/2006

toutes mes félicitations tu as les honneurs de la page d'acceuil skynet A+

Écrit par : martine | 10/03/2006

Les commentaires sont fermés.