12/03/2006

Facile de s'attaquer à la Vesdre !

Alors que depuis des décennies, l'élan général s'est porté en faveur de l'amélioration de la qualité des eaux de rivière et du fait que l'eau de la rivière faisait un tout avec son environnement (lit de rivière, berges, plantations, circulation, environs immédiats...), l'attitude des promoteurs immobiliers soutenus par le PS local (que cache leur entêtement? Inquiétant! Que leur a-t-on promis à eux?) va à l'encontre de la continuité d'une logique environnementale basée sur la qualité globale d'un espace.

Ainsi la Vesdre qui auparavant était synonyme de pollution et ne portait guère à l'attirance de son eau et de certains de ses lieux, est devenue une rivière propre (il ne faut pas comparer pollution chimique et bactériologique - rejets d'égouts, usines - et pollution visuelle - caddies, sachets dans la rivière - comme le font certains à tort).

L'amélioration de la qualité de la Vesdre était souhaité par la population mais ce sont des lois régionales qui ont contribué à son amélioration.  L'application des décrets sur la protection des rivières étant déléguée à des institutions et pouvoirs locaux.

Or que peut-on observer actuellement?
Bizarre... ces associations et pouvoirs locaux (Contrat de rivière, Communes,...) ne s'expriment pas ou vont à l'encontre des politiques environnementales qu'ils ont promues à première vue uniquement dans des salons et pas sur le terrain.  Allant jusqu'à inviter le Prince Laurent pour faire belle figure dans le Contrat de rivière Vesdre. 

 (Contrat de rivière Vesdre, archives, 2003)

Monseigneur, le Prince de l'environnement, venez soutenir activement la Vesdre et raisonner les autorités).

Mais ces mêmes personnes se rendent-elles compte qu'elles se moquent des petites associations et mouvements de jeunesse qui mettent la main à la crasse en participant aux opérations de nettoyage des rivières comme la Vesdre??? C'est pas un sachet de poubelle qu'ils jettent dans la Vesdre, c'est 220 mètres de béton ! Et il faudrait se taire????

Je les vois arriver avec leur formule démagogique auprès d'un public souvent désespéré en matière d'emploi: "oui, mais vous les jeunes, vous savez que vous travaillerez tous plus tard dans le nouveau complexe, ...comme on vous a déjà tous engagés à l'Outlet".

La Vesdre n'est pas à vendre
A ces promoteurs qui ne voient que la rentabilité du fric qu'ils ne savent faire dans leurs mains, au contraire des jeunes bénévoles qui nettoient les m... des autres, je leur demande d'investir leurs finances en dehors de la Vesdre (retrait de 20 mètres quai Rapsat, c'est si terrible?). A ces politiciens d'underground sans honneur des politiques environnementales et de l'espace public, je leur demande de se ressaisir et de prendre conscience que la finalité de Foruminvest n'est pas d'améliorer le cadre de vie de Verviers (prendraient-ils la place des pouvoirs publics, joueraient-ils à l'abbé Pierre en matière immobilière?) mais bien de rentabiliser des fonds (de placement?, d'assurances?, de pension?,?) afin de satisfaire leur actionnariat qui se fout pas mal de la qualité éthique de leurs placements (ils n'ont pas choisi Verviers pour les beaux yeux des Verviétois ni pour le charme de la Vesdre, mais parce qu'il y a moyen de rentabiliser à outrance un projet en envahissant un espace public).

Socialistes verviétois, par votre attitude sur ce dossier, vous ne valez pas mieux que la politique américaine qui refuse les accords mondiaux sur l'environnement.  Vous êtes des petits Bush verviétois ! Ce n'est plus vous (le politique élu) qui décide, mais le privé.  Pourquoi encore garder un pouvoir communal s'il obéit aveuglément à la loi du pognon. Que l'on mette tous les financiers, les rapaces de biens publics et voraces de patrimoine naturel à la place du bourgmestre que ce serait identique.   Votre politique est identique à celle de Bush avec l'industrie pétrolière américaine: rentabilité à tout prix ! Revenez à une échelle humaine et respectueuse des milieux.  Développer, investir: OUI !  Mais pas n'importe comment. 
Ne tombez pas dans le jeu du chantage et des emplois miracles.  De nos jours, les miracles n'existent que du côté des fonds de placement et pas dans l'emploi !

Et s'ils plient bagages,
dites-vous que ce n'était qu'un mirage !

10:41 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Contunué Continuer les élections approche, ils vont devoir faire marche arrière pour garder leurs pouvoirs et être réélus.

Écrit par : Ange | 12/03/2006

Marche arrière... Il faut une marche arrière de ceux qui sont dans le mauvais sens du courant de la Vesdre. Le but est d'arriver à un consensus fédérateur sur le projet de redynamisation d'une ville sans dégrader la Vesdre. Il est vrai que le dossier est à présent politique. Pour qu'il ne devienne pas électoraliste, il doit être tranché le plus rapidement possible. Et même après, s'il n'y a pas d'accord général, il restera toujours de quoi animer les débats.
Il faut donc une solution acceptable: UN complexe commercial SANS couverture totale de la Vesdre.

Écrit par : nic | 12/03/2006

sa coule de source bonjour je suis de spa et j ai vecu a verviers je suis tout a fait d accord avec toi de plus je trouve la photo tres gastronomique je m explique sur la photo ont voit une belle brochette d escroc poissons ne vivant pas dans l eau mais n hesitant pas a ce noyer dans la connerie .....

Écrit par : moi | 12/03/2006

Les commentaires sont fermés.