16/03/2006

"Vesdre-Spintay": le PS, un agent double?

Foruminvest s'est à présent clairement positionné sur le dossier "Spintay-Vesdre".  Rien de neuf pourrait-on en conclure, si ce n'est des éclaircissements très intéressants sur leurs intentions.

Foruminvest veut une fois de plus imposer la politique du fait accompli.  Tout leur manège a été longuement orchestré depuis des années.  Pour Foruminvest, PAS question de changer leur plan d'envahissement de la Vesdre qu'ils ont sans doute affiné de longue date en concertation très étroite (ou "secrète"?) avec le PS verviétois. Il est également quasi certain que PS et Foruminvest ont collaboré en cachette dans leur petit coin de cour de récréation (pour rester dans leur terminologie) à tous les niveaux sur l'opérationnalité du dossier depuis au moins trois ans et sans en piper un mot à leur partenaire politique.  Dès le départ, ils savaient qu'ils voulaient à tout prix la couverture de la Vesdre dans la totalité du projet.  Ils ont bien pris garde de dévoiler leur stratégie finale à la population mais aussi aux élus communaux. 

On sait à présent que c'est une quinzaine de projets qui ont été réalisés sur au moins trois ans (depuis au moins 2003 !) et que les conventions n'ont été signées à la Ville de Verviers qu'en 2005 !  (C'est cela de la loyauté politique et citoyenne? Alors le PS, trahison ou agent-double ?  C'est pas neuf me direz-vous car ils préfèrent le pognon à l'idéal de Quaregnon !)

Voyez à présent, Foruminvest vous propose (impose) un projet qu'il est impossible de modifier!!!!!  A quoi cela sert-il de proposer des réaménagements si à la moindre proposition de modification, on menace d'arrêter tout????  Et l'enquête publique n'est pas encore lancée...

Si vous prenez mes mots de sensibilisation citoyenne et d'ouverture d'esprit pour du dénigrement, c'est que vous en ressentez une certaine culpabilité.

Et pourquoi Foruminvest a-t-il foncé la tête baissée dans des dépenses de 7 millions d'euros comme si cela était de l'argent de poche?  De plus, ils se vantent de pouvoir les perdre !  Quelle arrogance de gamins gâtés à outrance et qui ont plus d'argent de poche que certains bas revenus ! Foruminvest fait partie de ces sociétés et personnes qui ne savent que faire de leur argent et qui pensent que leur argent leur donne tous les droits.  Et dire que tous les socialistes verviétois sont devenus plus capitalistes que les libéraux (très "réalistes" faut-il le souligner; modification au message: le MR changera d'avis le 21 mars pour soutenir Foruminvest!), car aucun socialiste ne s'est prononcé contre le projet de couverture ! 

La problématique du dossier était environnementale et urbanistique.  Elle est aussi politique et c'est une bonne chose, car si c'est de la bonne politique qui est menée, le jeu démocratique devrait être "parlant".  Mais à présent, Foruminvest a poussé la politique dans la sphère des choix éthiques.  Foruminvest a montré au travers de leurs managers locaux son visage "humain" d'un colonialisme immobilier urbain.  Vous qui cherchiez tant à savoir à quoi ressemblait l'ultra-libéralisme qui n'investit que là où ça rapporte gros, et bien vous l'avez à présent dans votre ville. 
Je parie encore que le 1er Mai à Verviers, le PS du haut de sa roulotte viendra une fois de plus pleurnicher (ou gueuler) ouvertement sur les méfaits de l'ultra-libéralisme dans le monde, alors qu'ils sont les premiers à le promotionner dans leur ville. Et les syndicats, bougent pas fort ces planqués...

Cet extrémisme ultra-libéral (à ne pas confondre avec le libéralisme honnête) se comporte d'une manière identique dans les pays en voie de développement où les investisseurs peu scrupuleux imposent leurs normes d'exploitation humaine et environnementales aux populations qui n'ont pas le choix d'accepter à bas prix ce que ces mêmes investisseurs ont délocalisé hors de nos pays.  Ici, la situation est pareille, mais avec l'immobilier: recherche de terrains à bas prix mais à forte rentabilité et "coûte que coûte" (càd "rien") au niveau urbanistique et environnemental.  Avec toujours le chantage à la clé !

Non, je l'affirme à nouveau, le projet "Spintay-Vesdre" doit être corrigé de son erreur de couverture de la Vesdre et doit revenir dans la bonne voie d'une société ouverte à la démocratie et au libéralisme, où chacun a le droit de s'exprimer et de refuser l'inacceptable, mais aussi de défendre le droit de "commercer" pour tout le monde, petites et grandes entreprises, anciens et nouveaux commerces.

If you want to go home..., please go home !  We want a better world with the Weser ! 

On a compris que votre rayon de braquage était celui de la Vesdre!

17:09 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.