21/03/2006

Eau & rivière: Verviers couvre, Liège découvre !

Couvrir une rivière, quelle bêtise !  Pire, un acte de vandalisme, d'irresponsabilité citoyenne !  Alors que certains mandataires veulent renforcer la chasse aux petits taggeurs et mauvais payeurs d'horodateur (quelles priorités!), aux petites incivilités comme les crottes de chien (et pq pas les crottes de mouche tant qu'on y est?), l'autorité communale  accepterait d'autre part d'un bon oeil que l'on défigure son centre-ville par la couverture irrespectueuse de la Vesdre.

Quelle honte que de s'attaquer à une paisible rivière qui vient à peine d'être remise à l'honneur au niveau de la qualité de son eau et de son cadre général.

Alors à vous, que vous soyez de gauche, du centre, de droite, de partout, d'ailleurs ou de nulle part, et si vous n'avez que très peu le sens de l'honneur face à la Vesdre, si vous avez des comportements d'extrême droite à faire subir à la VesdreALLEZ VOIR LA LEGIA à ANS (la Légia est comparable au ruisseau de Mangombroux, sauf qu'elle est à présent plus propre).  Déjà en 1990, dans mon étude sur l'Eau à Liège, les araines, fontaines Roland et fontaines publiques, j'avais mis en avant cette disparition malheureuse et ce souhait de renouveau.  "Légia", j'en avais même fait un prénom ! Enterré et réduit au rôle d'égout au début du 20ème siècle, ce ruisseau de la Légia en provenance des hauteurs de Liège vient de connaître une action symbolique en faveur de sa réapparition à l'air libre.  Bravo pour cette première initiative !  La Légia s'écoule à l'air sur une vingtaine de mètres.  C'est un petit tronçon, mais sa valeur est hautement symbolique.  Coût de l'opération des travaux de déviation des eaux qui ont permis la réouverture de la rivière: 1,5 million d'euros (à charge de l'AIDE - Association Intercommunale pour le Démergement et l'Epuration). Voilà une opération financièrement peu rentable, mais ô combien bénéfique pour l'intérêt général.  C'est un acte exemplaire qui en amènera d'autres, espérons-le ! 

Avez-vous déjà fait les comptes de ce qu'avaient déjà coûté toutes les actions de remise en valeur de la Vesdre: propreté, travaux des berges, anti-crues, épuration, égouttage, .... ?  Je suis certain qu'on arrive pas loin (si pas plus) des 165 millions d'euros que Foruminvest veut rentabiliser à Verviers et surtout en envahissant l'espace public Vesdre.

Socialistes, ouvrez les yeux.  Vous ne vous êtes jamais posés cette question : si ce projet est rentable pour un privé comme Foruminvest, pourquoi ne le serait-il pas par un opérateur public (qui ne magouillerait pas!) ?  Parce que tout simplement le marché immobilier va devenir spéculatif car il se base sur du court terme et l'obligation de plus-values financières avant l'intérêt général public !

Il ne faut pas couvrir la Vesdre.  Le projet doit être redéfini à une échelle verviétoise et non pas eurégionale ou provinciale, en lui rendant sa vocation spatiale mixte "privé-public", dans un cadre communal bien défini (quitte à faire intervenir la Banque Européenne d'Investissement qui n'exige pas des critères de rentabilité aussi élevés que le secteur privé). 

Citoyens, réagissez, n'acceptez pas la couverture de la Vesdre !

 

Toujours en ligne pour la Journée Mondiale de l'Eau à Verviers, la vidéo de l'espace Vesdre qui sera complètement recouvert de béton:

VIDEO « Vesdre-Spintay »

22:33 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.