14/04/2006

Urbanisme commercial: qu'en penser?

Cette vue de 1976 sur la Terre Hollande peut pousser à la réflexion dans son architecture. Dans les années 70, Verviers était en pleine "rénovation" (aujourd'hui, on dirait "revitalisation" pour faire plus branché), car cela faisait longtemps que la ville n'avait pas été autant réaménagée en son centre.

(photo extraite du livre "Verviers, hier et aujourd'hui" (1977 ?, Joseph Monami)

Le Grand Bazar dans son look actuel date déjà de 1939; il succédait au Grand Bazar de 1896, époque où Verviers développait une richesse phénoménale. 

Bien que l'architecture de 1938 ne soit pas des meilleures, on remarquera que celles appliquées vers 1970 au "Sarma" et "C&A" (puis à la nouvelle Poste) sont des plus mauvaises et tristes: aucune personnalité si ce n'est des sortes de grosses boîtes à chaussures du style entrepôt industriel.  On pourrait aussi se demander comment on a pu accepter ces architectures aussi monotones dans leurs formes que façades?  De nos jours, l'aménagement de la Terre Hollande avec la fontaine-canal et les tilleuls redonne une certaine originalité à l'espace. 

Donc on le voit, le renouveau commercial verviétois ne date pas d'aujourd'hui avec les projets de Foruminvest.  J'ai pris l'exemple des années 70, mais il reste encore ceux de 1939 et 1896 qui apportèrent de petites révolutions commerciales à Verviers.

Ce que je veux dire, c'est qu'il ne faut pas toujours tout rejeter ou accepter dans un projet.  Il y a souvent du bon, du moins bon, mais aussi du mauvais et de l'exécrable.  Pour le "Sarma" (devenu GB), la Poste, et le C&A, vous me direz que vous ne faites plus attention à l'architecture.  Vous passez sans y attacher d'importance, comme de la routine en quelque sorte.  C'est là un des dangers de la mauvaise qualité... car on finit par s'y faire, à s'y habituer à la force du fait accompli, à la subir et l'accepter telle quelle!  Pour améliorer nos raisonnements et avis, il est donc important de changer nos regards sur la réalité et nos habitudes.  Faire que notre vue change, "ouvre les yeux", oriente notre vision à long terme!

L'intention de revitalisation apportée par Foruminvest est certes louable dans son fondement, mais c'est dans la manière que cela coince en voulant à tout prix faire rentrer un projet démesuré et hostile dans un espace à vocation pluridisciplinaire (naturel, récréatif-touristique, commercial, habitat).  Le projet de Foruminvest de recouvrir la Vesdre supprime deux atouts majeurs de grande qualité:  "rivière - environnement  naturel" et "espace public - zone récréative et touristique).  Leur projet est donc inacceptable dans cette configuration réductrice de la richesse du milieu urbain verviétois.

15:27 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.