18/04/2006

Outlet Parking Fermeture Center: la leçon du "privé" contre le "public"

Voici une histoire qui vaut le détour.  La réalité nous apporte une belle leçon à méditer sur le développement futur... de Verviers.

Le 29 mars dernier, je suggérais l'ouverture de l'Outlet Ardennes Center (et de son parking de 1100 places) à l'occasion de la grande Brocante du Lundi de Pâques à Verviers.  Que nenni, c'était ouvert le dimanche de Pâques mais pas le lundi. 

Alors voici une question intéressante: pourquoi la Ville de Verviers n'a-t-elle pas exigé l'ouverture du parking au public le lundi???  Parce qu'on vous répondra qu'il s'agit d'un terrain privé et que l'autorité publique n'a aucun pouvoir à décider des ouvertures et fermetures des parkings privés. (à méditer avec le "comportement" arrogant de Foruminvest et de leurs 32.000 m² privatisés!).

Voyons les choses en face: il y a eu un parking de 1100 places qui a été fermé alors que l'on savait très bien que la situation serait catastrophique au centre-ville.  Quelle connerie, ou pire, mesquinerie !

Pour ma part, je n'ai pas besoin de me retrancher derrière des pseudos "on-dit", bruits et rumeurs pour vous affirmer ceci: JE pense que c'est en vraie connaissance de cause que le parking de l'Outlet est resté fermé à l'occasion de la Brocante.  Tout simplement pour embêter les milliers de visiteurs.  Une décision stupide et anti-commerciale, reconnaissons-le; car si les gestionnaires de l'Outlet avaient eu au moins le geste d'une ouverture du parking (magasins d'usine fermés ou non), cela leur aurait fait une bonne publicité, malgré que le public des brocantes des rues n'est généralement pas celui qui achète dans les démarques de luxe. 

Mais encore une fois, rares sont ceux qui savent "bien" communiquer à Verviers! Pour ma part, j'aurais commercialement ouvert le parking au public, soit gratuitement et même en demandant une participation de trois à cinq euros pour la journée à valoir sur un achat à l'Outlet (pour rappel, on est encore loin du compte des 10 à 15 euros/jour demandés au Circuit de Francorchamps!). J'aurais même annoncé que pour chaque voiture parquée à l'Outlet, j'aurais reversé 1 ou 2 euros au profit d'associations locales.  Ou pourquoi ne pas avoir demandé à des mouvements de jeunesse de tenir le parking à leur profit pour leurs camps d'été?

Dommage que l'Outlet ait raté cette belle occasion de séduction car la prochaine risque cette fois de faire grincer encore plus les dents des gestionnaires.  Attendez la grande Braderie de fin juin... là aussi la clientèle aura besoin de parkings (en plus du traditionnel parking de la Gare centrale).  L'Outlet fermera-t-il ses grilles dès le mercredi jusqu'au samedi?  Je vous le dis (et je leur dis), l'Outlet a intérêt à s'intégrer dans la vie verviétoise et à réellement brader leurs prix pour des marchandises doublement démodées sans quoi leur parking sera vite revitalisé en site d'apprentissage pour auto-écoles!

23:30 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.