02/05/2006

Verviers: vue d'en haut et vu d'en bas pour comprendre Spintay-Vesdre

Vue aérienne quartiers Spintay et Marteau avant la démolition (encadré rouge) de l'habitat des rues du Marteau et du Canal en 1976.

(Source des photos: mes annotations et marquages (jaune, rouge, bleu) effectués sur les photos sont établis sur base de dias projetées lors de la réunion de consultation de la population organisée par Foruminvest)

La même vue prise après la démolition du quartier "Marteau" en 1976, et la création de la voie d'accès directe (en jaune) vers le centre-ville par la trémie situé à hauteur du Pont du Chêne. En rouge, le parking qui succède à la rue du Canal.

Mes réflexions:

1) Mobilité: Il est quasiment impossible de pouvoir se passer de l'axe d'accès direct conduisant à la Place du Martyr.  Si cette voie stoppe net dans le nouveau complexe commercial, cela ressemble à une voie sans issue.  Quelle voie emprunteront les automobilistes qui désirent arriver Place du Martyr et rue du Collège? Commencer à zigzaguer en ville (Gérardchamps-Harmonie-Brou ou Xhavée-Martyr,...) pour arriver au centre-ville, ce sera le parcours du combattant, du style "opération du désert" en centre-ville, alors que cette voie d'accès actuelle répond relativement bien à la pénétration urbaine. Couper la voie d'accès directe au niveau du parking du nouveau complexe commercial, c'est un opération "stratégique" des promoteurs pour obliger les automobilistes à ne pas franchir leur centre commercial, et donc à consommer dans leur centre.
2) Spintay: C'est vrai, on voit clairement que la Vesdre fait office de barrière naturelle.  Mais là n'est pas le vrai problème, car il faut une analyse en profondeur (par comparaison et suivez mon raisonnement: prenez la rue de Heusy, elle se meurt également, et pourtant... il n'y a pas la Vesdre qui l'isole! Foruminvest et le bourgmestre nous prennent vraiment pour des bièsses!).  Je pense que la rue Spintay ne sera jamais plus une rue commerçante comme elle l'était. Il sera presque impossible de lui redonner une vocation commerciale "régionale" sauf pour des commerces "inédits" et introuvables dans la province (va falloir avoir une bonne dose d'originalité pour trouver!). Spintay est isolé, éloigné et manque de parkings. Deux solutions: 1) suivre l'exemple de la rue Cerexhe et démolir toutes les maisons "à quai" Brel pour mettre en évidence le côté "montagne" (également à reconstruire car très vétuste, implantation de quelques commerces spécialisés et surtout d'habitat). 2) OU reconstruire tout l'alignement quai Brel en zone d'habitat étant donné que la rue Spintay n'a plus d'avenir commercial de masse.
Le nouveau centre commercial irait de Marteau à Chêne et Brou sans couverture de la Vesdre.

00:10 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.