03/05/2006

Le PS verviétois défile et se débine pour Spintay?

L' "idiocratie", vous connaissez?  Cela existe à Verviers! Tout commence à la brocante du lundi de Pâques (je leur accorde une remise de peine pour tout ce qui n'a pas trait au dossier Vesdre) sur certains stands: "AU NOM DU BOURGMESTRE (Desama), vous devez bouger vos affiches..." Lesquelles???? Celles de Vesdre-Avenir. Il faut une autorisation! Ces mots venaient des dames en orange qui faisaient tout spécialement la chasse aux affiches dérangeantes! Quand le bourgmestre donne ses ordres, ça se bouscule pour agir.  Si cela pouvait être le cas avec les vrais problèmes...  Après Pinocchio, Desama semble désormais rêver de Pinochet!

 Mieux encore. Trop marrant cette histoire!
Pour cette édition 2006 du 1er Mai, le défilé traditionnel du PS aura boudé la rue Spintay... histoire sans doute de ne pas se faire huer, voire se faire arroser ou entarter depuis les étages!

Et dans les plans du projet commercial, il est sans doute prévu qu'ils feront leurs futurs meetings dans le centre commercial, écharpes Foruminvest au cou, car toutes les rues de Verviers ne devraient plus mener que dans les parkings souterrains du complexe!

(sachez qu'il y a encore matières à alimenter l'idiocratie du PS verviétois)

Liberté de la Presse
Aujourd'hui, c'est la Journée de la Liberté de la Presse, mais dans l'arrondissement de Verviers, la Presse régionale ne semble guère libre puisqu'elle ne fait pas son travail d'investigation sur les sujets de société comme le projet Spintay. 
Un autre exemple: Rappelez-vous la conférence de presse organisée vers la mi-avril par l'ISF Circuit Spa-Francorchamps. Toute la Presse régionale est restée admirative au show alors que les journalistes "nationaux" ("Le Soir" en particulier) trouvaient la parade inacceptable. Devant cette parodie vexatoire, ils avaient quitté la séance sur le champ, alors que les autres correspondants restaient comme des moutons! (Et c'est le surlendemain que certaines rédactions régionales réagissaient enfin... en reconnaissant les faits). Vous constaterez que les politiques et mandataires régionaux ne supportent pas la moindre critique, et deviennent "soupes au lait", voire grossiers à la moindre égratignure!  Vous remarquerez que "je ne dois (encore...) rien à personne", d'où ma totale indépendance.  Quoi de plus normal que j'exploite parfois maladroitement ce que la Presse régionale devrait faire.  

La Presse régionale (écrite, radio, télé) n'est pas assez critique, elle ne fait que reprendre les communiqués de presse et se tait sur certains sujets régionaux qui doivent être traités comme des matières nationales ou internationales. Il ne faut pas plaire à tout prix. Quand vous entendez le PS qui se vante d'avoir augmenté de 30% la dotation de la télé locale, c'est très bien et j'approuve, mais il ne faut pas que cela entraîne une "vassalisation" des services publics. Faut pas chercher bien loin pourquoi certains médias boycottent mon action!

Vive la liberté d'expression !  Bravo aux associations qui luttent contre l'analphabétisme! Poussez les gens à lire, écrire, s'exprimer et surtout à réfléchir librement !  Réagissez à l'enquête publique sur le projet Spintay!

20:26 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.