22/05/2006

Mobilité: accès Est projet parking Revitalisation Spintay

Je n'ai rien contre les parkings ni les centres commerciaux; au contraire, je suis très favorable au progrès lorsqu'il s'intègre harmonieusement à la vie en société.  Mais de là à fermer les yeux sur tout, à ne pas baliser ce qui doit l'être...

Comme vous l'avez vu dans le post précédent, tout paraît naturellement plus beau lorsqu'on n'a plus de voiture dans les pieds.  

Les simulations du promoteur vous présentent des zones à haut potentiel d'embouteillages comme des zones piétonnes!  Avec l'audace de vous mettre une vue actuelle chargées en voiture... et la situation d'avenir tout rose au petit rond-point de la Place du Martyr. (c'est aussi grotesque que si l'on vous présentait la rue du Brou ...sans véhicule! ..tous les procédès sont bons pour faire gober leur projet! )

Par un tour de passe-passe, les simulations vous sortent ce qu'on leur demande: dans le cas présent, les images idylliques "sans voiture" des abords du complexe commercial.

Or il n'en sera rien dans la réalité, puisque ces tronçons seront des voies d'accès et de sortie du centre-ville et du centre commercial.

Prenons l'accès au centre commercial par la Place du Martyr.  Le promoteur mise sur 20 % d'accès par ce côté. L'accès sera directement accolé à la Vesdre et au niveau du Pont des Récollets (voir "flèche bleue" sur photo). A en juger sur le plan, (différent de la maquette...) cela devrait être une rampe descendant dans les étages souterrains.  Passeront donc devant le centre commercial (côté Martyr) tout le trafic descendant de l'Est de la ville, mais aussi celui venant de l'Ouest et les véhicules désirant quitter la ville par Spintay (en réalité, les véhicules qui actuellement quittent la ville par Marteau et la trémie).

Lors d'une réunion (consultation, je pense), une personne avait à juste titre fait remarquer que cette entrée/sortie de parking se situait... à côté de soi-disant "espaces conviviaux" et "zones de contact" avec la rivière. Très con-vivial en effet!

C'est pas neuf tout cela.  Le promoteur cache volontairement au public tous les défauts de son projet et de ses plans.  Vous imaginez la suite: on organise de belles réceptions, on subsidie indirectement vos manifestations pré²-électorales, on vous donne de beaux dossiers (faussés), on vous promet je ne sais quoi, on vous demande de relayer l'intox à votre entourage et subordonnés, on vous glisse le mot d'ordre de voter pour le projet. Ce petit jeu de l'intox laisse tout supposer car il en ressort que tout est faussé jusque dans la présentation de la maquette pour laquelle le promoteur demande qu'on y adhère ...sans trop poser et se poser de question! 

J'affirme que la mobilité est un problème majeur qui est sous-évalué par le promoteur et ceux qui ont signé les conventions.  Et comme on est chaque fois dans la politique du fait "mal" accompli, le risque d'erreur est trop grand que pour ne pas réagir et demander des évaluations sérieuses de tous les désagréments actuellement passés sous silence et qui créeront des nuisances insupportables dans les nouvelles configurations de la ville.  A suivre...

(source des images: images projetées par Foruminvest lors de la réunion d'information du public du 24 avril 2006)

14:43 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.