23/05/2006

Mobilité Verviers: accès "ouest" Parking revitalisation Spintay

Voici sans doute ce que l'on pourrait appeler le deuxième problème du projet de revitalisation Spintay après celui de la couverture de la Vesdre: la condamnation de la trémie (au pont du Chêne) pour l'accès "exclusif" au niveau -2 du parking souterrain du centre commercial projeté.

Je rappelle que je suis tout à fait d'accord pour l'édification d'un centre commercial de dimension raisonnable au niveau de Marteau-Brou-Hurard SANS couverture de la Vesdre.

Le promoteur estime que les fréquentations se feront à raison de 80 % par cet accès "ouest" (Gérardchamps, Ensival, Lambermont, Dison, Heusy, Palais-Verviers central-Victoire,...). Ce qui paraît réaliste, probable et profitable.  On notera que c'est toute la périphérie "sud-ouest" qui bénéfice de cette croissance commerciale.  On peut parler d'un recentrage économique basé sur une mobilité rapide et aisée (hormi au rond-point Esso-Amiral...).  Tout le contraire de ce que le promoteur compte faire avec l'accès centre-ville de la trémie, puisque la disparition de la continuité rapide de la trémie entrainera un engorgement dissuasif car difficile de continuer vers l'hyper-centre verviétois.   

Une de mes autres estimations: des problèmes de circulation risquent de venir au niveau de la rue du Palais et de la Place de la Victoire, mais c'est déjà le cas actuellement. Un "mieux tout relatif" ne serait-il pas de dédoubler la rue du Palais en couvrant la voie de chemin de fer pour y mettre UNE bande de circulation dans le sens "Palais-Victoire"?  La configuration du terrain le permettrait-il?

Pour rappel des accès parkings au projet du centre commercial: l'accès Est "Martyr-Récollets" donnera en niveau -1; et l'accès Ouest "trémie" plongera au niveau -2 (voir flèche jaune sur image).

(source des images: images projetées par Foruminvest lors de la réunion d'information du public du 24 avril 2006. Modification d'une image par coloration d'une flèche en jaune)

Comme vous le voyez sur le plan, le parking ne pose pas de problème dans la non-couverture de la Vesdre puisqu'il est érigé en bordure souterraine de la rivière.  Le parking ne pose aucun problème environnemental ou paysager.  Tout au plus, une partie du niveau -1 constituerait une entrave partielle dans la mobilité vers le centre-ville, car je pense qu'il ne serait pas possible de "tunneliser" l'accès Trémie-Martyr sur presque 300 mètres sous peine d'asphyxie en cas d'embouteillage en résurgence à la Place du Martyr!

Tout cela réduit fortement les possibilités d'un vaste centre commercial comme projeté par Foruminvest.  Tout au plus l'investisseur serait-il contraint à "satelliser" son implantation et en recentrant la priorité sur les grandes enseignes réellement nécessaires à Verviers. En réduisant la taille de son projet, le promoteur pourrait "laisser tomber" de petites surfaces étant donné qu'elles sont disponibles à volonté actuellement en ville et que ces surfaces abandonnées méritent d'être également revitalisées dans le cadre d'une revitalisation globale de la Ville.

10:26 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Parking/problème environnemental Je lis dans votre dernière intervention: "Le parking ne pose aucun problème environnemental ou paysager."

Que du contraire - du moins indirectement!! Le site se trouvant en-dessous du Marteau devra tout d'abord être dépollué. En effet, depuis des décennies, stagnent dans ces profondeurs diverses substances (teintures) résultant de l'activité industrielle d'autrefois! Je vous laisse deviner qui devra payer une telle entreprise de déplacement de terres polluées (et ça en fait des mètres cubes!! Une somme colossale en perspective!!)... Et "on" nous martèle sans arrêt que ça ne coûtera pas un rond à la collectivité!! Doublement faux!! A lire également ceci (communiqué ministériel public de la Région wallonne) , lien que vous aviez déjà donné le 4 avril dernier:

http://gov.wallonie.be/code/fr/comm_detail.asp?Primary_Key=1675

Séba

Écrit par : Sébastien | 24/05/2006

sous-sol pollué et dépollution C'est vrai qu'une dépollution est souvent une délocalisation de la pollution. Souvent on s'en réjouit car le contaminant a disparu. C'est fréquent avec les friches industrielles. Mais ici, quelle est la composition chimique et les concentrations des polluants? Les déblais seront-ils traités ou mis en décharge? Et où???
En son temps, qu'a-t-on fait des déblais lors du creusement de la trémie?
Entièrement d'accord avec le coût. Combien? Et qui paiera??
Sinon, je ne pense pas que le fait de vouloir un parking souterrain en ville soit une exagération. Attention seulement en cas d'inondations... Glouglouglouglou...
Je dirais plutôt que le chantier ressemblera rapidement à une CARRIERE tant le massif rocheux affleure à certains endroits. La couche polluée ne doit être que de 3 à 4 mètres? J'sais pas, faudrait faire parler leurs carottes. Sujet à ...creuser!

Écrit par : nic | 24/05/2006

Les commentaires sont fermés.