30/05/2006

Avoir ou être: ma philosophie vesdrienne!

Eh oui, il ne fallait pas aller bien loin pour trouver un bel exemple de revitalisation urbaine des bords de Vesdre en dehors de Verviers.

Comme vous le voyez et alors que certaines mentalités (pro-Foruminvest) critiquent des comparaisons "exagérées" du style Vesdre-Verviers/ Meuse-Maastricht/ Amsterdam/ Malines,  je vais leur démontrer mais aussi vous prouver qu'on peut prendre exemple sur plus petit que soi. 

En janvier dernier, Vittorio Mettewie (Directeur Foruminvest - projet Verviers) déclarait avec insistance qu'il fallait "comparer ce qui est comparable". Dont acte! Dès lors, et comme je n'ai ni les budgets et que je ne bénéficie pas comme le bourgmestre dans son festival des largesses de Foruminvest, il ne m'est guère possible d'aller plus loin que Liège dans un sens ou Eupen dans l'autre!  Bref, je reste dans les limites de la Vesdre. Tiens donc, c'est pas du comparable ça??? (Vous allez voir... ils vont dire que c'est pas comparable!) Car si j'avais les budgets pour dépasser les frontières, croyez-bien que j'apporterais encore beaucoup d'eau au moulin!

Dès lors, embarquement immédiat pour... DOLHAIN à une petite dizaine de minutes et de kilomètres de Verviers-centre.  Dolhain qui a également un passé lainier très important et tout aussi visible qu'à Verviers.  Quand "le passé, c'est du passé...", l'important est souvent de lui donner un sens futur.  La réflexion est souvent messagère d'idées et je dois dire que les bords de Vesdre sont propices à la réflexion.  Avez-vous déjà écouté l'eau d'une rivière, tantôt calme et apaisante, tantôt grondante et déferlante?  Un peu comme le vent ou le feu!   Tout est rapport de force, d'intensité, les lois de la nature se pliant aux lois de la physique.   Tout comme avec le projet Spintay où les rapports de force sont marqués; les gourous de l'eldorado immobilier et financier opposés à une mobilisation citoyenne en faveur d'un développement respectueux des valeurs humaines.  

Rapport de force entre les maniaques de l'avoir et les partisans de l'êtreRapport entre un matérialisme égoïste et un existentialisme solidaire, entre le bien-avoir et le bien-être!  Combien de fois n'entend-on pas qu'il y a ceux qui "ONT" 165 millions d'euros à dépenser et puis les autres qui n'ont pas à se mêler à ces affaires de revitalisation?  Cela donnerait-il tous les droits et plus de légitimité aux promoteurs qu'aux simples citoyens????  Quelle décadence!!! Et pourtant cette attitude se retrouve dans la philosophie du bourgmestre et de ses troupes opportunistes.  Tout leur idéal est basé sur la conjugaison du verbe "avoir" (le nouvel idéal socialiste, non?), alors que les valeurs humaines se conjuguent avant tout avec le verbe "être".  "Avoir, avoir, avoir", combien de maisons et de morceaux de quartier Foruminvest n'a-t-il pas déjà achetés pour réaliser son projet fou?  Ils veulent tout AVOIR, "avoir" pour paraître et non pour "être".  Vive la Vesdre, qui elle ne demande qu'à ETRE! 

12:58 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.