07/06/2006

Verviers au temps du... Viaduc de la Vesdre

Ahaa voici la solution de mon p'tit jeu de l' "ouskesè?". Je vous l'avais déjà annoncé, mon action citoyenne "Plaidoyer pour la Vesdre urbaine" se terminera à la fin de la semaine, et après 5 mois d'action.  Une version "papier" devrait être disponible d'ici septembre, en attendant mes Journées "officieuses" du Patrimoine. 

Il me reste trois sujets intéressants à rappeler (il y en a encore d'autres en réserve...): le premier, c'est l'histoire du VIADUC de la Vesdre, le second est le "court-circuitage" de la Vesdre (île Adam), et le troisième concernera un souhait généralisé que la Ville de Verviers organise une consultation populaire (ou du public) au sujet de la couverture de la Vesdre (il serait souhaitable d'avoir un concensus politique de tous les partis démocratiques au sujet de cette consultation). 

Vous connaissez l'histoire du Viaduc de la Vesdre?  Vous allez sans doute dire que je radote avec mes vieilles histoires! Enfin..., lisez si vous en avez le courage.

J'en ai de vagues souvenirs car j'étais toujours en culottes courtes à cette époque.  Ce sujet "brûlant" a fait couler autant d'encre que d'eau dans la Vesdre en son temps dans les années 70.  Le but était de relier directement l'autoroute au centre-ville de Verviers au moyen d'un viaduc.  Il fallait "liaisonner" l'autoroute au centre-ville; le transport l'exigeait...  Ce pont était prévu à partir de la sortie "Lambermont".  (Regardez le panneau "Verviers-centre", si le viaduc de la Vesdre avait été construit, le panneau aurait été placé dans l'autre sens avec celui "Toutes directions").

Le viaduc devait plonger vers la Vesdre au niveau du Quai Jules Cerexhe pour remonter la rivière en la surplombant sur tout son parcours urbain à une hauteur d'environ 6 mètres! 

Un moignon de viaduc avait été construit "au cas où" (cela ressemble à un tremplin de saut à ski).

(photo: le viaduc aurait débuté sur la droite dans les fourrés pour plonger vers le bas de la vallée de la Vesdre) 

C'est dans cette optique que de nombreuses expropriations avaient eu lieu, avec pour conséquence de "raser" des rues entières (et parfois des quartiers, habitats et anciennes usines).  Les travaux d'aménagement de l'autoroute et des viaducs autoroutiers ont sans doute marqué les jeunes de l'époque.  A voir les travaux, tranchées, déblais et remblais, faut croire que certains se croyaient dans un bac à sable. Les bulldozers, camions, grues, bétonneuses s'animaient sur les chantiers comme lorsque tous les autoscooters sont en action sur leur piste foraine.Certains responsables politiques auraient tout rasé tant qu'ils avaient les pelleteuses sous la main.  Un peu comme dans un jeu de massacre.  Et puis certains politiques avaient plus la folie des grandeurs que d'autres (vous voyez que c'est pas neuf...). 

Conclusion de l'époque: la Viaduc de la Vesdre allait se faire, c'était un fait acquis... Et puis tout avait été rasé en centre-ville (Cerexhe, Canal, Marteau,...) (pour version 2006, remplacez "rasé" par "acheté"; ça vous rappelle rien?)Pour les promoteurs du chantier, il était presque inconcevable de reculer tant... tant de choses avaient été planifiées et exécutées (démolitions)!  Mais ils avaient sous-estimé la contestation et les forces de protestation contre ce projet "fou" et destructeur de Viaduc sur la Vesdre.  La mobilisation fut énorme.  Rien n'était gagné et les mouvements citoyens (le terme de "citoyens" n'existait pas à cette époque, même si les actions étaient identiques) étaient sur le point de perdre leur combat.

(photo prise à partir du bord du moignon de Viaduc de la Vesdre.  Comme on l'imagine, le viaduc devait descendre en courbe vers (et sur) la Vesdre à hauteur de la rue Jules Cerexhe)

Ce n'est qu'une décision politique qui enterra le projet de Viaduc de la Vesdre.  Il fallut trouver une solution alternative: le projet "bis" dessinait une autre voie de desserte, celle du contournement et du "ring sud" à partir des sorties "Ensival" et "Heusy". 

Mais savez-vous quel ministre a sauvé la Vesdre de ce péril (viaduc)??? Il a bien fallu qu'il "tranche" et prenne ses responsabilités (en contestant le projet et en approuvant la mobilisation anti-viaduc).  Je pense que certaines personnes se gardent bien de se souvenir de cela car ils n'en dormiraient pas pendant un temps certain!  Je vous le dirai demain, à moins que vous le disiez avant moi.  

Que Foruminvest médite un peu plus sur l'histoire du Viaduc.  Qu'ils respectent la population et la Vesdre; qu'ils intègrent leur projet au milieu urbain et non pas qu'ils le désintègrent.  Ce n'est pas parce qu'on débarque avec des malles pleines de pognon qu'on peut tout se permettre!  C'est pas le fric qui fait la Loi, pas plus que les armes au Farwest!  Un peu de dignité et de respect. Vive la démocratie et la citoyenneté.  Foruminvest a plutôt des leçons à recevoir qu'à donner au sujet d'une ville sympathique et de qualité comme Verviers et d'une rivière naturelle et exceptionnelle comme la Vesdre.

21:37 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

MERCI Nous nous somment habituer a vous lire tous les jours, il est dommage que vous arrêtiez maintenant alors que la situation est très délicate pour la VESDRE, j'espère que de temps en temps ont aura de vos nouvelles.
En tout cas MERCI pour tout ce que vous avez fait pour défendre notre ville.

Je vous souhaite déjà de très bonne vacance.

Écrit par : Magie | 08/06/2006

un calme passager... merci à vous.
Je pense que Septembre prochain sera animé!

Écrit par : nic | 09/06/2006

Les commentaires sont fermés.