08/06/2006

Rétro "Viaduc de la Vesdre" (suite et fin)

Rétrospective d'une partie du quartier de Hodimont, de la Vesdre à hauteur de l'actuelle rue Jules Cerexhe.
1910 :

Industrialisation hyper-urbaine sous la forme de petits et moyens ateliers (cheminées,...) mêlés à de l'habitat. Observez l'habitat en bordure de Vesdre juste derrière le pont.  (les deux photos anciennes sont  extraites du livre "Verviers, hier et aujourd'hui", 1977 ?, Joseph Monami).

Dans les années 70:

Tout l'habitat "Vesdre" de la rue Jules Cerexhe a été rasé. Normal, le viaduc (puis son projet abrégé de mini-viaduc) de la Vesdre doit y passer en débordant sur la rivière.  L'espace dégagé restera "en attente", puis avec l'abandon du projet de viaduc de la Vesdre, le quai sera aménagé dans sa version actuelle. Observez également le bâtiment industriel à l'angle des rues du pont.  Au centre de l'image, les deux barres d'habitat à vocation sociale dans le quartier de Hodimont. On ne voit plus le clocheton (visible en 1910) mais qui réapparaît sur la vue 2006.

2006:

A vous de trouver les différences.  Vous trouvez pas qu'ils ont bien fait de ne pas faire le Viaduc de la Vesdre???  Imaginez une descente d'autoroute en plein coeur de la ville et recouvrant la Vesdre!!!!

Le bourgmestre Desama n'a vraiment pas compris la leçon des années 70 du Viaduc de la Vesdre.

Réponse à la question "Quel ministre a sauvé Verviers du péril du Viaduc de la Vesdre?": (le projet de viaduc remonte au milieu des années 60, sa problématique est évoquée au début des années 70, en 1976 ont lieu les plus gros mouvements de protestation, et le 24 août 1977, Guy Mathot (oui, vous avez bien lu!), Ministre des Travaux Publics et de l'Aménagement du Territoire (compétence toujours "nationale" à cette époque? et appellation à vérifier?; en tous cas c'est le même Guy Mathot qui signera pour le nouveau Circuit de Francorchamps en 1981), qui était en réunion à Verviers avec le collège échevinal verviétois qui avait approuvé à l'unanimité le projet de viaduc, donne raison aux opposants du viaduc et déclare officiellement que tous les projets de "viaduc et mini-viaduc de la Vesdre" seront abandonnés.

Pour ma part, je pense que les opposants auraient bien fait de mettre une stèle commémorant l'abandon du projet.  Vous imaginez, ça aurait été une grande première qu'un ministre pose la première (dernière!) pierre d'un ouvrage qui ne se fera pas! Symbolique non?  Imaginez une stèle: "Remerciements citoyens à Monsieur Claude Desama, Bourgmestre de Verviers et à Foruminvest, pour avoir abandonné courageusement leur projet de couverture de la Vesdre.  Septembre 2006."  Rêve ou réalité?

20:15 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

abandon du viaduc L'abandon du viaduc n'est pas du tout l'oeuvre de Mathot ... que nenni .. c'est l'oeuvre d'architectes urbanistes verviétois ayant déposé une demande de classement du chemin des recollets, ce classement du site ayant été entériné le projet du viaduc ne put être continué ... tout simplement

Écrit par : Oedipe | 27/06/2006

Les commentaires sont fermés.