09/06/2006

Verviers-Vesdre: collection de timbres "Vesdre"

Je ne l'ai jamais caché, la Vesdre fait partie du patrimoine urbain verviétois.  C'en est un élément exceptionnelLa Vesdre urbaine présente plusieurs visages dans son parcours verviétois.  Ils sont fortement différents et méritent tous d'être valorisés.

Je sais qu'il y a encore des pollutions matérielles et visuelles en bord de Vesdre.  Mais cela ne justifie nullement qu'on ferme les yeux ou qu'on recouvre la Vesdre parce qu'il y traîne localement des sachets de poubelles.  Cet argument est de l'idiotie pure.  Le problème ne vient pas de la Vesdre, mais se situe en amont de l'acte.  Il faut se poser les bonnes questions sur les comportements qui génèrent des désagréments et des pollutions.  De petites incivités individuelles qui pénalisent l'espace public collectif. Je pense qu'il s'agit souvent de gestes isolés, répétitifs et volontaires.  C'est comme avec les cyclos qui pétaradent en ville et en périphérie.  UN SEUL scooter peut foutre le bordel sonore dans toute la ville ou son quartier, alors que beaucoup d'autres respectent les normes.  Faut-il pénaliser tout le monde injustement?  La prévention, c'est bien et cela a des limites que certains prennent plaisir (ou non) à dépasser.  C'est la même chose avec les chiens d'attaque qui pullulent à Verviers.  Certains quartiers en sont infestés.  Et ce ne sont pas de gentils caniches à leur mèmère!  On en retrouve aussi en bord de Vesdre.  Cela crée une certaine insécurité, surtout lorsqu'ils sont en liberté.  Ces chiens sont comme des fusils sur pattes et vous savez pas s'ils sont chargés ou pas.  Ils se pointent vers vous alors que vous êtes sans défense. Vous avez beau faire le fort, vous êtes sur vos gardes!  Et le bourgmestre qui connaît très bien cette situation, laisse faire! Par contre n'ayez pas un geste citoyen, il vous mettra la police en défensive.  J'ai rien contre les forces de police, car elles sont un instrument du pouvoir politique. Elles font ce que l'autorité leur demande de faire ou de ne pas faire. En démocratie (comme en dictature), ce sont toujours les dirigeants politiques qui sont responsables des situations publiques.  Je déborde sur ce sujet pour vous dire que tout n'est qu'une question de volonté: il faut créer un climat de bonne volonté réciproque à tous les niveaux.  Bonne volonté, respect, et responsabilité sont les souhaits que tout le monde désire, non? 

J'ai donc décidé de mettre la Vesdre en valeur d'une manière originale.  Il y a bien ce blog-site.  Mais j'ai décidé de tenter un autre défi: créer une collection de timbres sur le thème de la Vesdre (et sans doute de Verviers).  Il faut positiver, et la Vesdre est un élément positif de Verviers.  Quoi de plus naturel que de mettre la Vesdre en valeur!

J'espère sortir une collection complète de 5 ou 10 timbres différents pour mes "Journées officieuses du Patrimoine" en septembre prochain.  En voici le premier.

12:26 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.