17/06/2006

Anguilles de Vesdre

Voici une semaine, alors que je discutais de la Vesdre avec une connaissance, on en arrive à parler "poissons", et moi de lui dire "vous savez, au début du siècle dernier, dans la Vesdre à Verviers, on pêchait l'anguille comme des petits-pains!".  C'était mal le connaître car il me répond "Il y en a toujours! mon fils en a pris une belle d'un mètre.  On l'a faite au barbecue, mais c'était pas très bon!". Eh bien, voilà qui me rappelait deux choses: la première une ancienne carte postale verviétoise éditée contre la cruauté envers les animaux et la seconde, un projet de décret du gouvernement wallon en vue d'interdire la pêche des anguilles. Je pensais à tort que les anguilles (un peu comme les saumons) avaient abandonné nos rivières et se limitaient à la Meuse.  Bonne nouvelle donc, il y a encore des anguilles dans la Vesdre.

Mais dans quel état? Bonne question.  A première vue, il existe encore de beaux spécimens en Vesdre.  Mais ce qui pourrait inquiéter, c'est leur état sanitaire. L'anguille fait partie des poissons sauvages "gras" (un peu comme les carpes dodues et immangeables). Le problème est que ces poissons accumulent des PCB (dioxines,...) dans leurs graisses.  Quoi de plus normal qu'une anguille grasse, mais du "gras contaminé" c'est toxique pour autant qu'on en mange régulièrement! L'anguille est un peu comparable aux "poulets" bon marchés qui accumulent plus de graisses que de masse musculaire.  Vous vous rappelez tous l'histoire des poulets à la dioxine: ils étaient nourris avec des graisses contaminées dont les PCB se fixaient dans les tissus gras. 

Alors voilà, je pense que l'arrêté sanitaire que prendra le gouvernement wallon servira doublement puisqu'il protégera tant les humains que les anguilles.  Une cartographie des zones à risques devrait être publiée avec l'arrêté.  Je pense que les zones à risques se limiteront avant tout aux zones de rejets dangereux.  A moins que les anguilles soient de grandes nomades!

Saviez-vous qu'au début 1900, il existait à Verviers une "Oeuvre des Sociétés contre la cruauté envers les Animaux" ("une oeuvre d'humanité, de justice et de civilisation")? Elle avait son siège Place Verte 2 à Verviers.  Cette société avait émis des cartes de soutien (à un centime/pièce) contre la cruauté envers les anguilles de la Vesdre (époque où le timbre était à 5 centimes).  Ils s'insurgeaient contre l'écorchage des anguilles encore vivantes, et conseillaient des pratiques moins cruelles.  Difficile de ne pas être sensible à leur cause!

!!! Participez à mon NOUVEAU SONDAGE "Consultation populaire?" (voir colonne de gauche)

11:10 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

Commentaires

Projet Bis Voir ci-dessous, copier de la Meuse Verviers.

verviers

Vers le projet bis de Foruminvest


Des modifications sensibles par rapport au projet initial

Le bourgmestre de Verviers Claude Desama vient de l'annoncer ce vendredi matin: le projet de revitalisation du quartier Spintay, qui englobe le projet de centre commercial de Foruminvest, est en train de subir quelques modifications par rapport à la mouture initiale. La partie « couverture de la Vesdre » n'est pas la moindre de ces modifications...

C'est24 heures plus tôt, jeudi matin, que Foruminvest a introduit auprès de la Ville de Verviers la demande de permis socio-économique relative à son projet. « Dans cette demande, la surface commerciale est en diminution par rapport au projet initial, puisqu'elle compte désormais 27.661 m² (contre 32.000 dans le projet initial, ndlr), dont 2.500 à 3.000 m² rien que pour la rue Spintay », annonce Claude Desama. « Ce qui signifie que le centre commercial occuperait un peu moins de 25.000 m² de superficie, y compris le supermarché qui doit s'y implanter. Le centre commercial proprement dit ferait environ 22.000 m². Il s'agit donc d'une nette diminution par rapport aux ambitions initiales et cela me semble être une solution plus équilibrée ».

Concernant la convention de partenariat entre la Ville et Foruminvest, Claude Desama signale avoir conclu jeudi une négociation avec l'investisseur, négociation qu'il va soumettre à la commission spéciale du conseil communal en vue d'établir un protocole d'accord.

Les éléments de cette négociation sont:

1. Un quota: dans le centre « Foruminvest », il ne pourra y avoir plus de 20 % d'enseignes verviétoises quittant leur emplacement actuel pour s'implanter dans ce centre. En d'autres mots, au minimum 80 % des enseignes du centre seront de nouvelles enseignes.

2. Une priorité: dans la construction du complexe, priorité sera donnée aux entreprises régionales, à compétences et prix équivalents à ceux que fourniraient des entreprises extérieures.

3. Le recrutement du personnel: « Le centre devrait générer environ 1.000 emplois nouveaux. Nous souhaitons du personnel régional et une cellule de recrutement composée du FOREM et d'agences d'intérim sera mise sur pied. Elle sera pilotée par le FOREM qui sera par ailleurs chargé de la formation du personnel ».

4. Trois sociétés seront créées: une société de promotion et de développement du commerce verviétois, une société de développement immobilier destinée à promouvoir le redéploiement immobilier commercial à Verviers, notamment en Crapaurue et rue de Heusy et une société de prêts à taux réduits pour favoriser l'implantation de jeunes commerçants voulant s'installer. Ces trois sociétés bénéficieront d'une dotation globale d'environ 3 millions d'EURO en provenance de Foruminvest. Deux représentants de la Ville et un de l'Union des Classes moyennes siégeront dans chacune de ces trois sociétés.

On notera encore que Foruminvest et l'UCM vont commanditer de concert une étude sur le commerce verviétois, « un commerce généralement très mal connu et qui traverse une crise importante », note encore Claude Desama.

Enfin, on saura que la demande de permis socio-économique introduite par Foruminvest devra également être examinée par la commission fédérale socio-économique avant de revenir à la Ville de Verviers...

(Lire toute l'information dans le journal en PDF de la Meuse Verviers)

Écrit par : Ange | 24/06/2006

Spintay Vesdre: projet-bis et consultation populaire merci pour l'info publiée dans "La Meuse Verviers"
"Le Jour Verviers" de ce samedi détaille également l'info et annonce que le bourgmestre Desama serait favorable à une consultation populaire. On ne peut que s'en réjouir!

Écrit par : nic | 24/06/2006

Les commentaires sont fermés.