26/06/2006

Consultation populaire: pas de flou ni de floués, svp!

Le bourgmestre Desama a annoncé son intention de réaliser une consultation populaire sur le projet de revitalisation de Spintay (projet Foruminvest).

On ne peut que s'en réjouir.  Une ouverture qu'il faut prendre dans son sens positif.  On ne perdra pas son temps dans des gamineries de savoir "qui a dit quoi le premier ou n'a jamais dit que..." sur une consultation populaire. Le fait est là: Claude Desama et j'en déduis le PS verviétois également sont à present d'accord de revoir certains points au projet Spintay-Vesdre.  C'est très bien, d'autant plus que cela est annoncé avant les communales.  Toutefois, il faut rester constructif, attentif, prudent et vigilant, car l'important sera de connaître le contenu de cette consultation.

Bis repetita: le flou artistique!

Effectuer une consultation de la population sans aborder les problématiques, dont celle de la couverture de la Vesdre, reviendrait à une farce politique!  De même que de rejouer avec les "mots".  Qu'on arrête de jouer avec les pieds du public, de le berner ou de le prendre pour des cons dans des idioties ridicules au niveau des mots (du style "pont de 220 mètres", "couverture partielle"), car il semblerait que l'on reparte sur de mauvaises bases à l'image du flou dans l'interprétation de termes comme "significatif". Réduire ou augmenter quelque chose d'une manière "significative" ne veut rien dire, ou plutôt veut tout dire sur la mauvaise intention de celui qui l'utilise.   

Transparence: annoncez clairement la couleur!

Soyons clairs: les projets doivent être définis d'une manière précise et sans équivoque.  Et surtout sans tromperie sur la marchandise (ici le projet de revitalisation)!

Consultation: le monde à l'envers?

Ici encore, ne met-on pas la charrue avant les boeufs?  Une consultation c'est bien, mais c'est mieux lorsqu'elle se fait dès le départ et sur de bonnes bases. Il ne faudrait pas que cela tourne à une manoeuvre pré-électorale de très mauvais goût!  Je signale qu'il serait recommandable d'effectuer une consultation de la population sur les points litigieux au projet avancé par Foruminvest, à savoir la couverture de la Vesdre, la trémie, le surdimentionnement du projet, l'accessibilité, la mobilité,...

 Sur base des choix qui seraient retenus par le public, les promoteurs pourraient assembler leurs différents projets qui seraient à leur tour repassés à la consultation populaire(c'est pas très compliqué à faire, il suffit de prendre exemple sur les consultations du public organisées par la Ville de Spa dans le réaménagement de leur centre ville). 

Espérons également que les politiques acceptent le dialogue avec les mouvements citoyens.  Restons positifs!

12:31 Écrit par nic | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

De la poudre aux yeux ... L'annonce faite par Monsieur Desama dans la presse de vendredi (23 juin) me fait douter très fort. Ce revirement soudain aux portes de la campagne électorale peut ne pas être ce qu'il semble montrer.

"Si je suis réélu, il y aura une consultation populaire" mais il ne dit pas quelles seront les questions posées lors de cette consultation. Est-ce un choix entre le projet initial et le projet bis ? Est-ce que l'on pourra dire s'opposer au projet dans sa globalité ? Est-ce que l'on pourra choisir de conserver la trémie et obtenir un complexe commercial plus à l'échelle de la ville ?

"Seule 20% des enseignes présentes au centre-ville pourront déménager dans le nouveau complexe", ce qui revient à dire que ceux qui ont les moyens seront privilégiés. De plus, on va faire venir de l'extérieur les 80% restant qui seront une concurence directe pour le commerce verviétois. Cela montre encore que ce projet ne s'adresse pas du tout à l'entrepreneur verviétois.

De plus, il annonce une réduction de la surface commerciale dans le projet bis mais maintient son chiffre de 1100 emplois nouveaux. Compte tenu que 20% seront des commerces déplacés, que la surface commerciale perd à peu près de 28 % dans son projet bis ... cela revient à dire que 1100 emplois seront créés dans 58 commerces et pour l'exploitation du centre commercial ... soit une moyenne de 19 personnes par boutique ! Il faudra que ce centre fonctionne diablement mieux que l'Outlet Factory ou le centre commercial d'Eupen !!!

Ma crainte est que Monsieur Desama se rende compte qu'il est allé trop loin, que le rejet du projet par un tiers de la population le pousse a une telle manoeuvre dans le but d'aveugler l'électeur qui pensera avoir gagné car rien n'est dit sur la mobilité au centre ni sur l'avenir du commerce traditionnel verviétois. Il est possible que sont but est de ne pas perdre son écharpe tricolore et qu'une fois réélu, il sait qu'il sera en place pour plusieurs années.

Monsieur Desama annonce une consultation ... mais il ne dit pas si une fois réélu, il va suivre les souhaits des habitants. On a bien vu l'attitude de ses amis politiques à Huy dans le cadre du parc des Récollets.

Et face à une problématique ce cette empleur, je pense que l'on ne doit pas lui donner le bénéfice du doute !

Écrit par : Virgile | 26/06/2006

Les commentaires sont fermés.