16/04/2007

Verviers: Pierre Rapsat met "Du bleu dans les nuages"

Vous avez sans doute été nombreux à regarder et apprécier l'émission de la RTBF consacrée au cinquième anniversaire de la disparition de Pierre Rapsat. Un bel hommage de la part de sa famille, de ses amis de toujours et de ses proches. Mais aussi une émission sous le signe de l'espoir et de l'avenir comme Pierrot aimait les mettre en avant dans ses chansons comme dans son quotidien.

Du bleu dans les nuages

Et puis "Du bleu dans les nuages", cette chanson inédite interprétée avec beaucoup d'émotion par Alexis, son neveu. Inédite parce que inconnue du public; inédite parce que sans doute la toute dernière chanson écrite par Pierre en 2002. 

A l'écoute des paroles, je suis presque certain qu'il s'agit d'une chanson de printemps et de Vie.  Cette ambiance "cumulus" reflète une forte inspiration des bords de Vesdre (que l'on retrouve également un peu partout, il est vrai).

Ecoutez ces refrains de Pierrot:
"Du bleu dans les nuages
cette fenêtre, cette ouverture,
cet espoir dans l'azur,
cette caresse qui rassure,
j'en voudrais davantage"
...
"Le jour se lève sur la ville
la vie s'emballe déjà (ou file...???)
que sera demain notre façon d'être
selon ce qu'il y a au-dessus de nos têtes"
...
"Ce bleu dans les nuages
ça me rappelle quelque chose
ces cumulus qui s'imposent
c'est l'eau qui arrose
le bleu calme davantage"
...

Si je devais illustrer cette chanson, je choisirais le ciel de fin mars sur Verviers ou les cumulus de juin (voir photo)

verviers 06juin2006 001 i

A cette époque, je collaborais avec l'IRM à la réalisation d'une étude sur l'aperçu climatique du plateau des Hautes-Fagnes (publiée en novembre 2001).  J'avais la tête dans les nuages car j'assurais aussi l'aperçu visuel du climat. En 2002, la Région wallonne prévoyait déjà l'année "Air" avec les dessins de Folon. La chanson de Pierrot était de circonstance.  Ma plume s'égarait souvent dans les nuages sur lesquels j'avais écrit ce refrain à l'encre bleu:

"Lève les yeux
regarde le ciel bleu
lève les yeux
regarde les cieux
dans le blanc des yeux"

et encore:

"L'air est immonde
le monde gronde
le ciel tombe
vers les catacombes
des cumulus
pour tumulus
l'air est à l'argus."

13:01 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.