30/04/2007

la politique du "rester grouper" et "d'une place au soleil"

La politique comportementale du "rester grouper" semble la plus appropriée à certaines situations car elle aura permis de perpétuer l'espèce (du moins jusqu'à certaines limites).  Et parfois même chez des espèces reconnues pour leur mode de vie adulte en solitaire (voyez ici ces jeunes araignées fraîchement écloses et mesurant à peine 1,5mm!).

Les stratégies de vie et survie sont intéressantes à observer.  Elles doivent incontestablement être inscrites dans un codage génétique ou chimique.  Elles dépendent surtout de l'adaptation aux conditions extérieures comme les menaces, les dangers et les prédateurs. Du moins à les éviter et à rechercher son "meilleur" emplacement.

La recherche de la lumière et plus encore de la chaleur, ça ne vous rappelle rien... A ce niveau, on est presque tous les mêmes... Se faire une place au soleil... A première vue, cela ne serait pas une question de cerveau...

araign2007 027 i

Au passage, remarquez l'assemblage des couleurs (jaune et noir), également fruit d'une longue adaptation. Un signal fort avec des similitudes homochromiques que l'on retrouve chez d'autres espèces.

10:08 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (10) |  Facebook |

Commentaires

Je ne comprends pas comment il peut y avoir des gens aussi négatif que vous. Vous rouspétez pour un petit bout de Vesdre que l'on veut couvrir et pendant des années vous êtes resté impassifs à toutes les polutions qu'elles a pu subir. Voilà des années que je participe aux nettoyages de la rivière et pendant des années nous étions à peine une petite poignée. Aujourd'hui pour se donner bonne conscience tous les rouspéteurs viennent tremper leurs pieds dans l'eau. Mais Messieurs, la rivière n'a pas besoin de vous. Laissez donc couvrir ce petit bout de rivière, si c'est le prix à payer pour sauver Verviers. Il serait bien plus important de manifester votre mécontentement pour que toutes les habitations en bordure de Vesdre vident leurs eaux sales dans les égouts et pas directement dans la rivière. Il serait plus important d'éduquer les gens qu'ils ne jettent plus leurs "crasses" dans l'eau mais dans les poubelles. Il serait plus judicieux d'expliquer aux riverains que la rivière n'est pas destinée à recueillir le gazon coupé, et je peux continuer ainsi qusqu'au bas de la page. Qu'est-ce que vous faites pour la RESTAURATION DES COURS D'EAU ? Vous parlez d'alevins ! Mais savez-vous au moins qu'ils y a des personnes qui essaient de réempoissonner votre rivière et qu'ils n'ont aucun soutien de personne. Seriez-vous prêt à verser votre contribution pour aménager la rivière par des empierrements comme à l'entrée de Dolhain (ancien sanatorium). Seriez-vous prêt à prendre vos pelles et vos pioches pour allez dégager les ruisseaux frayeurs. Seriez-vous prêt chaque fois qu'il y a des coups d'eau donc mauvais temps à aller installer des cages de capture pour prélever des oeufs de truite afin de préserver la race souche de la truite de Vesdre. La Vesdre fait + de 70 km alors ne prenez pas le prétexte de 100 m de couverture pour rouspéter contre le projet. Il y a mieux à faire si vous voulez vraiment préserver votre rivière.
Phil

Écrit par : Phil | 30/04/2007

Phil a raison de rouspéter! Vous avez entièrement raison sur beaucoup de points. Je suis entièrement d'accord sur le fait que les bonnes volontés (bénévoles) ne sont jamais assez soutenues dans leurs démarches. Mais cela, c'est aussi et surtout du domaine politique.
Vous avez également raison contre les "rouspéteurs" qui n'étaient pas là avant le projet et qui ne seront sans doute plus là après.
Mais tout serait beaucoup plus simple si TOUT le monde (et à son niveau) voulait prendre la peine de prendre conscience de la vie en société. (Malheureusement, les pouvoirs publics ont tendance à rejeter leur responsabilité sur les associations bénévoles. C'est un peu trop facile de se décharger de certaines de ses missions en fonction de ce qui leur convient et pas de ce qui convient à la situation "de terrain").
Mais voilà, c'est souvent plus facile de dire "je m'en fous" et "je ne pense qu'à moi, est-ce que les autres pensent à moi???". On vit dans un monde de + en + égoïste.
Des personnes de bonne volonté comme vous, il y en a heureusement beaucoup et dans de nombreux domaines autres que l'environnement. Il y a plein de gens engagés et responsables comme vous l'êtes dans l'environnement (et souvent bénévoles) dans d'autres secteurs comme le social, l'éducatif, la santé, l'humanitaire, la culture,...
Mais voilà, la plupart des grosses pointures politiques du "tape à l'oeil" prennent tous ces "engagés idéalistes" pour des imbéciles et des vaches à lait!

Écrit par : nic | 30/04/2007

phil, votre histoire intéressera la Presse locale! Phil,
votre histoire d'alevins, de truite de la Vesdre et de réempoissonnement, de ruisseaux frayeurs intéressera certainement la presse locale.
Envoyez-leur un mail et je suis certain qu'ils seront étonnés de ce qui se fait à ce sujet.
Et si vous voulez en dire plus à ce sujet sur ce blog, n'hésitez pas.

Écrit par : nic | 30/04/2007

Sauver Verviers?... Phil a effectivement raison de rouspéter, mais si ce mauvais projet de centre commercial permet un réveil et une conscientisation de la population, n'est-ce pas plutôt positif?

Ensuite, il est faux de dire que "toutes" les habitations en bord de Vesdre rejetent leurs eaux sales dans la rivière car depuis quelques années maintenant, les réseaux d'égoûtages sont en voie d'achèvement. Les maisons rejetant leurs eaux usées dans la Vesdre sont au contraire aujourd'hui de rares exceptions.
La qualité de l'eau n'a jamais été aussi visible et appréciable depuis bien longtemps, raison pour laquelle la vie (poissons) y reprend ses droits!

Enfin, sauver Verviers avec un centre commercial de 32.000m2 en plein centre-ville et de surcroît construit sur la colonne vertébrale de la ville, sa Vesdre?? Je m'excuse, mais il faut être d'une naïveté profonde ou totalement non informé pour le croire. Je vais me permettre de répéter ce que j'ai dit il y a quelques jour sur ce bolg: *les politiques jouent au Monopoly en Wallonie*, et l'heure est très grave!!

Revitaliser Verviers, ce n’est pas jouer au Monopoly ! Verviers n’est pas un cas isolé. Ce complexe commercial n’est qu’une spéculation immobilière parmi d’autres. Actuellement, plus de 600.000m2 de galeries commerciales sont en projet rien que pour la Wallonie. Si tous ces projets aboutissent jamais, on augmenterait l’offre commerciale presque par 4 alors que le pouvoir d’achat en Wallonie est en baisse… Les Wallons ont-ils tous triplé leur salaire ? A-t-on besoin de s’habiller ou de manger trois fois plus ?...

Je vais me permettre de redonner quelques exemples. Des projets fleurissent partout anarchiquement. Beaucoup de demandes de permis uniques sont en cours : Charleroi 57.000 m2, Hannut 40.000m2, Gouvy, (5000 habitants!!!) 37.000m2, Farcienne 85.000m2!!! etc.

Le déclin de Verviers n'a pas lieu qu'à Verviers, c'est bel et bien un phénomène global à l'échelle de la Wallonie. C'est précisément cette saturation en complexes commerciales qui qui en est responsable et provoque la mort des commerçants locaux. Ces galleries implantées partout sont de véritables autoroutes offertes aux grandes marques et enseignes, donc aux multinationales.

Je crois que la véritable question est simplement de savoir si Verviers a réellement besoin complexe commercial d'un tel gabaris, que ce soit en son centre ou en périphérie? 10.000 m2 pourraient semble-t-il amplement suffirent selon Mme Merenne (géo-économiste à l'Ulg ayant fait une étude en 1997 sur Verviers, étude royalement ignorée par les édiles actuels d'ailleurs...).

"Les politiques bradent nos villes", le titre de l'article de Philippe Engels du 23 mars dernier dans le Vif l'express dit tout.

Enfin, concernant ce fallacieux argument des 1100 (ou 1200, ça varie) emplois promis, directs ou *indirects* (...) précise la bourgmestre, ce chiffre est tout simplement totalement mensonger! Tous les spécialistes disent que ce centre commercial créerait au grand maximum 600 emplois, mais il faut savoir que la plupart de ces emplois existent déjà puisque de nombreuses enseignes qui sont déjà à Verviers sont intéressées par le centre commercial! Seules les grandes marques auront les moyens de payer le loyer, les petits commerçants de Verviers ne sont pas concernés ! De plus, avec un complexe aussi énorme (32.000m2, je le rapelle), la concurrence deviendra intenable pour le commerce existant (rue du Brou, 2 Places, Crapaurue, etc.) et on tuere tout le commerce du centre-ville ! Faites alors le calcul !!! Ce qu'on crée d'un côté on le tue de l'autre en vidant la ville et en détruisant totalement la dimension humaine du commerce actuel! Un beau projet, en effet...

Nep'

Écrit par : Nep' | 01/05/2007

Chaque fois que je lis des arguments comme ceux de Nep, je ne peux m'empêcher de penser au fameux centre commercial d'Eupen, qui a été construit pour attirer les allemands à venir acheter belge. Ils ne sont pas venus, et le centre commercial est vide... Pourtant, Eupen est tout proche de l'Allemagne ! Alors, qui vous dit qu'ils viendront jusqu'à Verviers ?

Le but d'attirer les acheteurs éloignés est donc totalement raté...

Et puis zut: combien de fois allons-nous être obligés de répéter et répéter encore et encore les raisons légitimes pour lesquelles nous ne voulons pas de cette baleine allongée dans notre Vesdre ???

Écrit par : Sitelle | 01/05/2007

Annibal ad portas Je ne vais pas revenir une Nième fois sur le projet de ForumInvest. Nep a bien résumé le danger qui pèse sur la Wallonie avec l'explosion de l'offre de complexes commerciaux en tout genre.

Le dossier ForumInvest a au moins une chose pour lui. Il met en évidence la totale implosion de la démocratie à Verviers.

Si le collège avait un tant sois peu le respect de la démocratie, les 7000 signatures demandant la consultation populaire de Vesdre-Avenir serait déjà comptabilisées et une date serait déjà arrêtée.

Si le bourgmestre avait à coeur de représenter TOUTE la population de Verviers, il ne se comprometterais pas avec le promoteur hollandais. Au contraire, il garderait intact son rôle d'arbitre qu'il devrait, en principe, avoir.

Si la démocratie était pour Claude Desama une de ses valeur les plus précieuses, il ne renierait pas sa parole faite en juin 2006 où il promettait d'organiser une consultation de la population pour qu'elle puisse choisir entre *plusieurs* projets de centres commerciaux.

Si la démocratie n'était pas en totale déconfiture, le bourgmestre n'interdirait pas les banderolles "Sauvez la Vesdre" avec un argument fallacieux mais irait au contraire à la rencontre de ceux qui essaient par ce moyen de faire passer un message. Mais Claude Desama oublie qu'il est aussi le bourgmestre de ces personnes et n'engage aucun dialogue.

Si nos institutions communales étaient encore démocratiques, la commission Spintay serait toujours sur les rails et ce seraient les Verviétois qui pourraient décider de l'avenir de leur ville.

Si la démocratie était encore la règle d'or pour les politiques à Verviers, ni moi, ni Nep, ni d'autres ne passerions notre temps à mettre en garde la population ! Attention, Verviétois, car Annibal est à nos portes et si nous ne prennons pas garde, il en sera fini de notre mode de vie.

La démocratie, c'est un de nos biens les plus précieux. Jadis, des personnes ont donné leur vie pour la mise en place de ce système politique. Souvenez-vous-en quand vous passez devant les nombreux monuments de notre cité. Le non respect de la démocratie à Verviers est un crime envers ces personnes, il s'agit d'une deuxième mort pour eux.

Écrit par : Virgile | 02/05/2007

A Verviers Desama a le champ libre car il n'existe pas d'opposition communale... Desama se marre car il sait qu'il est le maître absolu en matière de politique. Par contre, il est clair qu'il craint beaucoup plus les mouvements citoyens qui osent mettre en doute ses projets pharaoniques!
il n'y a que les citoyens pour dénoncer (et s'opposer) ouvertement et clairement à toutes ces pratiques de très mauvaise gouvernance que j'assimile à de la politique d'extrême droite.
En langage du 1er Mai, les socialistes verviétois ne sont rien d'autres que des FACHOS au pou voir!
Si les autres partis avaient un peu plus de caractère et d'éthique, ils REFUSERAIENT de siéger au prochain conseil communal pour marquer leur opposition! A la place d'être ferme et rigoureux, ils rampent tous devant DESAMA et sa sphère. Ils pratiquent une politique de salon... Comment peuvent-ils admettre (d'une manière aussi molle) que le bourgmestre ait présenté le projet sans passer auparavant par le Conseil communal? ça c'est de la dictature! Quand la démocratie est menacée, on la défend avec fermeté, force et engagement!
Ils doivent isoler cette mouvance extrémiste par une forme de "cordon sanitaire".

Écrit par : nic | 02/05/2007

Opposition molle La politique de la chaise vide n'a jamais rien arrangé.
Le MR à Verviers est en train d'obliger Claude DESAMA a revoir ses plans.
Si aujourd'hui le projet évolue c'est grâce à Catherine Lejeune. Elle manipule le bourgmestre avec le brio d'un Reynders ou d'un Jeholet.

Écrit par : arthur | 02/05/2007

Le MR à Verviers ... Arthur,

J'aimerais beaucoup savoir ce qui vous fait dire que le MR de Verviers oblige Desama à revoir ses plans et comment le MR manipule le bourgmestre.

Pouvez-vous aussi me dire pourquoi le MR ne soutient pas la demande de consultation populaire de Vesdre-Avenir et laisse le bourgmestre annoncer qu'il ne laissera pas la population choisir dans ce dossier. Il me semble que le MR est un parti qui a dans ses intention une plus grande transparence et une démocratie accrue ... non ? L'attitude du MR verviétois semble (énormément) allez à contre-courant des idéaux que l'on peut lire sur le site internet du parti.

Écrit par : Virgile | 02/05/2007

A Verviers, le MR est un parti "mesurette bis" désolé pour Catherine Lejeune, mais le MR verviétois est le porte-serviette du bourgmestre. Comment a-t-elle pu accepter de dévoiler le projet "bis" avant sa présentation à tout le Conseil communal? C'est donc du PS "bis"... Elle aurait pu très bien dire "NON, Monsieur le Bourgmestre, on présente D'ABORD le projet "bis" au Conseil communal." N'ai-je point raison??????
Sinon, Jeholet est, me semble-t-il, un disciple de Foruminvest au niveau des sponsorisations... Cela a-t-il influencé le choix verviétois de rejoindre le PS??? Foruminvest serait un fameux trait d'union politique...
Catherine Lejeune, un Reynders "bis", j'en doute également; ou alors elle devrait sérieusement se resaisir et quitter la coalition des MESURETTES "bis" pour le projet de rénovation par la couverture de la Vesdre.
Non, je pense qu'ils ont tous beaucoup d'ambition... pour EUX... et bien plus que pour le ville.
Je constate malheureusement qu'au MR de Verviers, il y a plus de place pour le PS que pour la Citoyenneté!

Écrit par : nic | 02/05/2007

Les commentaires sont fermés.