13/06/2007

Verviers: le PS remet en question la consultation populaire...

La question de la consultation populaire remise en question par le PS... Pour Malik BEN ACHOUR (conseiller communal PS), LA COUVERTURE DE LA VESDRE NE SERAIT PAS UNE COMPETENCE COMMUNALE... MAIS REGIONALE, d'où cette problématique communale à organiser une consultation populaire sur une compétence qui serait autre que celle du pouvoir communal.  C'est plutôt détonant mais rien d'étonnant de la part du PS dans sa politique de proximité et de nouvelle citoyenneté... Car reconnaissons-le, le cas du recouvrement de la Vesdre posé via la consultation populaire, c'est une question du choix du cadre de vie et de la qualité de l'espace de vie du citoyen verviétois. Et cela pourrait faire jurisprudence! Contrairement à ce qu'en pense Malik Ben Achour, l'Essence  "citoyenne et communale" de la question du recouvrement de la Vesdre est clairement définie.

Si je suis bien le raisonnement de Monsieur Ben Achour, cela voudrait dire que le citoyen serait considérablement réduit dans ses choix de questionnement en matière de consultation populaire.  Tant qu'on discute de la couleur des pavés, de la taille des jardinières (attention à celles placées sur... les ponts surplombant... les rivières...), c'est tout bon pour la consultation populaire des "con-citoyens".  Au-delà, cause toujours...

Cela voudrait aussi dire que des citoyens ne pourraient pas poser le problème d'une consultation populaire pour la problématique rencontrée par l'éventuelle construction d'une autoroute (ou voirie régionale) sur leur petit espace communal de vie de tous les jours??? Ou sur les désagréments sonores d'un aérodrome (régional), ou de toute autre infrastructure productrice de bruits polluants??  Ou du choix du risque d'infrastructures "Seveso"?   C'est pas neuf, le territoire communal est toujours liés à d'autres autorités et compétences.  Je pense que le sens "bien pensant" de la démocratie locale en tient fondamentalement compte, sans pour autant vouloir rechercher les effets pervers du système.  Du bon sens SVP, il y a déjà assez de connerie que pour vouloir en rajouter une couche fraîche à celles des vieux c..!!! Sans quoi cela serait (à mon humble avis) stupide.  Cela démontrerait l'incompétence et l'inutilité de tous ces cabinets politiques qui ne feraient que pourir la vie citoyenne par des décrets bureaucratiques (et fort éloignés des véritables préoccupations citoyennes) alors que le citoyen en appelle à un bon sens politique.

Je pense qu'il est plus important de défendre des idées que des procédures mesquines!

Il est fort regrettable qu'un élu communal trouve satisfaction et fierté dans le NEGATIVISME de sa manière de remette en cause la consultation populaire forte de plus de 7000 Verviétois. Il est clair qu'il s'agit d'une manoeuvre de sabotage de la consultation populaire visant à faire gagner (ou perdre selon les points de vue) du temps "coûte que coûte" à la démocratie locale.

"Monsieur Ben Achour, pensez-vous qu'il est intelligent de mettre en cause l'intégrité de la Vesdre en jouant avec les mots. Les Verviétois ont clairement montré que la Vesdre méritait une consultation populaire sur le fond.  Et vous jouez sur la forme, les accessoires! Si vous le permettez, je pourrais vous démontrer que la Vesdre et les rivières ont beaucoup de SENS à développer. Ne soyez pas mesquin avec une rivière qui est un des atouts touristiques principaux de Verviers. Ne réduisez pas le PS à un parti "PlayStation" qui prend plaisir à jouer avec les mots et en massacrant les projets de développements durables exemplaires qu'une rivière pourrait apporter à une ville."

Mais qu'est-ce qu'il leur prend??? ...d'autant plus que cela intervient presque 4 mois après que la question ait été posée et que la procédure ait été entamée et acceptée à la Ville.

Car si la Ville de Verviers a accordé la procédure de démarrage de la consultation et qu'elle en a réalisé le contrôle des signatures (pendant de longues semaines), c'est qu'elle en acceptait le principe et que la question était recevable

Je ne sais pas ce que le PS cherche dans cette manoeuvre réductrice et procédurière, mais cela ne va pas faire avancer les choses dans le bon sens citoyen.

Vouloir "tourner autour du pot" sans vouloir débattre sur le contenu, c'est peut-être légal, mais c'est très "petit"...

Ce "procédurisme anti-citoyen" de bas niveau est digne de l'extrême droite: faire ch... son monde" par tous les moyens... pour se mettre en avant. Si c'est cela le Progrès...

Enfin, on se rendra rapidement compte que certains auraient mieux fait de se taire... ou de désapprouver cet acte "citoyennicide". Ahhhh et dire que ce sont ces gens bien intentionnés qui nous gouvernent...

A vous tous, les politiciens qui avez beaucoup de temps à perdre dans l'idiocratie, vous pourriez pas chercher la petite bête dans les procédures qui font qu'il y a encore des citoyens qui crèvent de faim et de misère à Verviers! Bande de c..., vous n'avez rien compris à la vie et aux vrais problèmes des personnes.

07:13 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (3) |  Facebook |

Commentaires

Présentation projet 'bis' - étude d'incidence Suite aux modifications apportées à son projet de méga-centre commercial au coeur de Verviers (le projet « bis »), le promoteur Foruminvest est tenu de recommencer à zéro la procédure devant aboutir au dépôt d’une demande de permis unique.

C’est pourquoi il organise ce lundi 25 juin à 18h30 à l’Espace Duesberg (cinéma Moviewest) une réunion de concertation préalable du public à propos de la nouvelle étude d’incidence qui devra être réalisée.

Il convient de garder à l’esprit que les courriers adressés suite à la première réunion du 24 avril 2006 n’ont, en raison de cette nouvelle procédure, plus aucune valeur légale. L'auteur de l'étude d'incidence, et par conséquent le promoteur, ne sera pas obligé d’en tenir compte.

En organisant cette seconde réunion peu avant les vacances, et juste avant la période légale de suspension des délais, le promoteur ne tablerait-il pas sur une absence de réaction de la part des Verviétois?
Je pense qu'il est de notre devoir de leur montrer que ce ne sera pas le cas.

Tous les Verviétois peuvent réagir en adressant leurs observations dans les 14 jours suivant cette réunion, soit au plus tard le 10 juillet, PAR ECRIT:

- au Collège des Bourgmestre et Échevins, place du Marché 55 à 4800 Verviers, en n’oubliant pas d’y indiquer nom et adresse;
- en en transmettant une copie à la SA Les Rives de Verviers (Foruminvest Group), boulevard du Souverain 360 à 1160 Bruxelles.

Seuls les courriers envoyés dans les délais suite à cette réunion pourront et devront être pris en compte par le bureau agréé qui réalisera l’étude d’incidence.

Nep'

Écrit par : Nep' | 14/06/2007

Le PS verviétois n'a toujours pas compris. Il n'a pas compris que si le citoyen lui a donné la plus formidable déroute électorale de toute son histoire, c'est parce que le PS n'est plus à l'écoute du peuple qu'il prétend protéger.

Malik Ben Achour, fidèle lieutenant du baron Desama, n'a pas compris que la population demande plus de transparence et d'écoute. En initiant une procédure contre la consultation populaire, l'élu socialiste ne fait qu'exaspérer un peu plus une population qui vient tout juste de signifier son refus de ce genre de politique en ce 10 juin.

A croire que les vieilles pratiques et les habitudes ont la vie dure !!!

Mais il ne faut pas trop s'inquiéter, ce sera toujours la population qui aura le dernier mot. Nous auront bientôt encore d'autres élections et si le PS ne change pas son attitude, il sera sanctionné encore plus fort la prochaine fois.

Écrit par : Virgile | 18/06/2007

Je rappelle qu'il est inutile de se déplacer et de perdre son temps contre ce dossier.
En effet, Claude Desama a décidé que le projet se ferait un point c'est tout et même contre l'avis de la population.
En effet, le plébiscite qu'il a reçu aux dernières élections communales, par rapport à tout ses rivaux qui ont perdu, le conforte dans l'idée qu'il doit sauver la ville de Verviers, la faire rentrer dans le 21éme siècle grâce à ForumInvest.
Claude Desama est un visionnaire qui vit dans le futur et pas dans le passé.C'est normal que le citoyen lambda, qui vit au jour le jour, ne comprenne pas les enjeux.

L'histoire retiendra de Claude Desama qu'il fut le plus grand bourgmestre de Verviers de tout les temps.

Écrit par : pierrot | 21/06/2007

Les commentaires sont fermés.