01/07/2007

Verviers projet Spintay "bis": voies d'accès in/out livraisons

Pour rappel, ce blog, les analyses et critiques directement formulées n'engagent que moi (individu). Vous y trouverez assez logiquement des points de vue contradictoires. Et dans les commentaires, vous y trouverez d'autres avis personnels (opposés ou non, chacun étant libre de s'exprimer) émanant des visiteurs de ce blog.

Les voies d'accès pour livrer (itinéraire jaune) et ensuite quitter (rouge) le centre commercial sont également sévèrement critiquées.

Verviers foruminvest incidence 126 livr i

Pour MA part, l'accès côté "pont du Chêne" est le plus évident.  Je vois mal des semi-remorques arriver par Spintay vers la place du Martyr. (remarque: certains "petits" camions empruntent déjà cet axe, et autrefois les bus y passaient. Les nuisances sont importantes surtout lorsque ça bouchonne côté Récollet).

Premièrement et par rapport au premier projet, RIEN ne semble avoir changé sur ce sujet "in/out livraisons fournisseurs".  Les critiques émises depuis le premier projet sont semblables: "quels seront les impacts négatifs de mobilité pour les axes d'arrivée et de départ des véhicules de livraison?". Car il faut bien se dire que le charroi de livraison N'empruntera PAS la trémie, qui elle sera réservée à l'accès "trémie pont du Chêne parking -2".

Alors voilà, tout le transport de livraison se concentreRAIT sur le quartier de Hodimont, aussi bien pour accéder que pour quitter le centre commercial. (le promoteur reste très flou à ce sujet, comme sur beaucoup d'autres matières annexes capitales également... On ressent vraiment la tendance du promoteur à vouloir MINIMISER TOUTES les NUISANCES qu'entraînera son projet. Au contraire, j'affirme que les mettre en avant permettrait de mieux les solutionner!

AXE de MOBILITE probable et PAS CLAIREMENT défini par le promoteur: arrivée par Hodimont - pont du Chêne - rue Hurard - entrée dans le centre commercial (zone de déchargement) - sortie du centre par le quai Brel - quitter par Hodimont

Je pense qu'il faut avant tout chiffrer et quantifier l'élément "circulation et livraisons" (horaires, flux, quantité, désagréments et pollutions sonore et gaz d'échappement des camions..., dangers "poids lourds", vitesse, axes et carrefours,...).  Là à Hodimont, on peut dire que le trafic sera ...revitalisé...

Cela doit être bien réfléchi et pensé avec des contraintes très sévères (ce qui est rarement envisagé à Verviers surtout lorsqu'on préfère se voiler la face et sous-estimer des données pertinentes) en tenant compte de leurs meilleurs critères d'optimisme de développement commercial augmentés d'une marge de sécurité.

Faut-il encore rappeler que tout se concentrera sur le complexe commercial Spintay et non sur la superficie du centre-ville actuel (Harmonie-Marché). Et que les accès sont en zone urbaine très concentrée en population (contrairement à l'Outlet par exemple).

Et pourquoi le charroi de livraison ne viendrait-il pas par le dessus de la trémie dans l'axe direct de la rue Hurard (flèche verte, actuellement petit parking au pont du Chêne) ? 

Verviers foruminvest incidence 126 tre i

(Cela entraînerait sans doute quelques "feux" supplémentaires au niveau Harmonie-pont du Chêne, mais aucune nuisance pour Hodimont!)

10:17 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

Commentaires

Hodimont 2015 : un township ? Votre juste analyse est bien la preuve que tout ce projet est conçu en fonction des seuls intérêts de ForumInvest. Le Verviétois, on s'en fout !!! Ce n'est évidemment pas Claude Desama qui sera réveillé tous les jours des l'aube par le passage des camions pour acheminer les marchandises au centre commercial. Ce ne sont pas les enfants de Desama qui vivront dans un quartier où la circulation deviendra de plus en plus dangereuse. Bien entendu, Desama habite Dison (encore lu quelque part dans la presse cette semaine) ...

La dégradation de la qualité de vie dans le quartier de Hodimont, suite à l'arrivée des caravanes quotidiennes de poids-lours, va bien entendu en accentuer cruellement la paupérisation. Il est bien triste qu'une administration accepte de sacrifier tant pour les seuls besoins d'un promoteur et son centre commercial.

Écrit par : Virgile | 01/07/2007

Les commentaires sont fermés.