10/07/2007

Verviers: mes simulations complexe commercial Foruminvest

Voici quatre simulations que j'ai pris soin d'assembler selon un modèle assez réaliste dans les proportions (de légères erreurs de perspectives sont possibles), tout comme il m'a semblé en relever dans les croquis de Foruminvest (vue plus étendue que la réalité?). (enfin, on critique souvent dans le sens que l'on veut..., et c'est pour cette raison que j'ai pris soin de rester "neutre" dans les montages, d'où mon étonnement souvent positif des résultats!)

Le résultat m'a étonné car je m'attendais à des disproportions évidentes. L'ensemble demeure massif mais pas excessif comparativement à d'autres constructions que l'on retrouve au centre-ville. Cela ne veut pas pour autant dire que ce soit entièrement acceptable.

Verviers tremie 261 i

Accès "trémie - pont du Chêne"

Verviers pont chene 284 i
Pont du Chêne - rue Hurard
Verviers Hurard 320 i
rue Hurard en direction de la rue du Brou (Librairie "Au Fil d'Ariane" au fond à droite) Je trouve la perspective du dessinateur beaucoup trop évasive au niveau du point d'observation. Je pense que dans la réalité cela sera beaucoup plus "rapproché".
Verviers hurard 355 ii

rue Hurard sous un autre angle, en venant du Brou, au coin du "Fil d'Ariane"

15:02 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (4) |  Facebook |

Commentaires

Vous, qui depuis toujours étiez un farouche adversaire de ce projet, me semblez ,tout à coup, bien indulgent et peut-être même favorable à celui-ci.

Écrit par : AL | 11/07/2007

la force d'une résistance est d'être flexible! J'apprécie votre analyse qui est tout à fait correcte.
Comme presque tout le monde (sauf les conseillers communaux et quelques autres personnes), j'avais le choix d'être pour ou contre le projet.
Mais comme je suis très (et maintenant "trop" semble-t-il pour certaines personnes) curieux de nature, j'ai voulu en savoir plus sur ce que je pourrais appeler "les affaires Spintay". Malheureusement, on ne peut pas plaire à tout le monde. Il y a parfois des vérités et des évidences qui dérangent! Et on a souvent tendance à se tromper de cibles ou à en choisir des faciles.
Cela fait presque deux ans que je planche sur le dossier et avec mes petits moyens de citoyen. Ma méthodologie est celle de la COMPREHENSION. Il faut d'abord comprendre les choses. J'ai horreur des processus de mémorisation sans compréhension. Là où je peux chercher à comprendre, je mets mon raisonnement en action. Et vous aussi je l'espère.
Tout n'est ni entièrement noir, ni entièrement blanc. Il existe des nuances que je tente de mettre à jour. Et si je rectifie mon approche, c'est parce que des éléments me permettent de le faire. Je reste logique avec moi-même, ce qui veut dire que même si je dois déranger certaines idées inflexibles (pour ou contre), je ne voudrais jamais faire de la "désinformation volontaire et calculée". Disons que d'un sabot de cheval (ou d'âne si vous préférez)je suis passé à un sabot de chèvre.
Et vous verrez qu'avec le temps, c'est parfois en apprenant les choses qu'on comprend mieux le sens de certaines choses.
Personne n'a jamais osé dire ouvertement les choses comme je les ai dites et les dis encore actuellement! Personne de chez personne, croyez-moi!

Écrit par : nic | 11/07/2007

D'accord avec vous, mais qu'est-ce qui vous a fait changer d'avis d'une façon aussi, dirons-nous, "radicale". Passer aussi rapidement d'une opposition très dure à une opposition plus modérée , réfléchie, constructive et même bienveillante me semble, non pas suspect, mais surprenant.

Écrit par : AL | 12/07/2007

une modération et des nuances peuvent avoir plus de poids que des idées reçues! Je suis plus modéré, enfin disons que j'essaie de l'être, mais sans preuve, il est souvent difficile de prouver le contraire ou du moins de contre-balancer certaines infos ou intox (de toutes parts). C'est exactement ce que j'essaie de transmettre à mes étudiants: voir, observer, analyser, synthétiser, avoir l'esprit CRITIQUE, NUANCER, rester VIGILANT, contrôler ses preuves, ne pas commettre d'injustices, savoir reconnaître ses erreurs et les corriger dans la mesure du possible, et encore plein de petits détails comme le fait de "positiver", de faire la chasse aux idées reçues, ou de se mettre dans la peau des autres pour mieux discerner leur point de vue et ...le nôtre! Ceux qui me connaissent savent de quoi je parle.
Donc je pourrais dire qu'on ne relâche le garrot que lorsqu'on est certain qu'il n'y a plus de risque d'hémorragie sans quoi on fait plus de mal que de bien.
Et comme les citoyens n'ont pas les accès "presse" pour aller ( facilement?) chercher l'info, c'est la débrouille qui fait la différence.
Ainsi lorsque j'ai vu (et lu) la convention entre la Ville et Foruminvest, j'ai pu rectifier certaines idées tout en renforçant d'autres.
Cela ne veut pas pour autant dire que j'ai terminé, car une question ou une remise en question en appelle souvent une autre. Et puis il y a encore beaucoup de choses à vérifier car de nombreuses zones d'ombres demeurent présentes et risquent de rester sans réponse. Lesquelles??? Faudra encore un peu patienter...

Écrit par : nic | 14/07/2007

Les commentaires sont fermés.