30/08/2007

Verviers-Charleroi: des hauteurs en commun?

Dans le "Jour" d'hier mercredi, en voyant la caricature du Sondron relative à la hauteur des tribunes du stade du Pays de Charleroi, je me disais qu'elle aurait pu également servir à caricaturer une partie du projet Foruminvest de Verviers. A vous de juger et d'imaginer ou non.

Mais à Verviers, c'est de l'inverse qu'il s'agit: pas de démolition mais bien de construction d'un grand et haut complexe sans trop de complexes à l'égard des riverains.

charleroi aou2007 021ii

 Et l'article en info page 5 pourrait également donner certains arguments aux riverains contestataires du projet.

17:38 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

28/08/2007

Verviers: mais qu'on foute la paix aux castors!

Voilà, fallait s'y attendre... faut naturellement que certains crient "aux castors" comme on crierait aux "martiens", mais avec la différence que le castor est bel et bien revenu sur nos cours d'eau.

Je ne trouve pas très intelligent que certains diffusent l'info sous forme de scoop. Se rendent-ils seulement compte des dégâts qu'ils risquent de faire à la ré-introduction des castors ci et là en Wallonie?

Car cela fait des mois (et bien plus d'un an) que les castors sont revenus en bord de Vesdre... Mais il vaut mieux rester discret afin d'éviter une curiosité malsaine et dérangeante pour l'animal. Maintenant qu'un site ébruite l'affaire (et sans doute la Presse qui prendra le relai), combien de personnes ne vont pas se mettre à vouloir "voir du castor"!!!!! Quelle connerie que de diffuser les sites de colonisation!!!!! de l'inconscience environnementale!
Le retour du castor, c'est surtout grâce aux Rangers. Maintenant que des jugements favorables ont été prononcés à la faveur des actions de repeuplements, on devrait voir les castors coloniser  rivières et ...ruisseaux.
Le retour des castors, c'est bien que de s'en réjouir, dans un style d'information et de protection.

Mais surtout qu'on foute la paix aux castors (comme aux coqs de bruyères, aux lynx, à ne surtout pas médiatiser), sans médiatisation, qu'on leur laisse faire leur petit bonhomme de chemin dans la remontée des rivières. Car vous verrez, il ne faudra pas bien longtemps avant que la chasse aux castors ne recommence!

Des castors, il y en a, un point c'est tout. Pas besoin d'en faire tout un foin! D'accord pour une info scientifique aux riverains, pêcheurs et utilisateurs des rivières, pas pour en faire un show.

13:18 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

26/08/2007

Guignol à Verviers!!!!


 guignol 1 verviers2007i i

Jusqu'au 29 août sur le parking du Pont du Chêne, guignol est de retour en bord de Vesdre avec un nouveau spectacle "Guignol et les pirates". Dommage, mais j'ai même pas pu faire une photo de leur marionnette car je voulais réaliser un mini-clip vidéo...  Guignol, le "biznèsse" ki lui monte al tièsse à ce drôle de mariole! 

Et dire que j'avais un super scénario mettant en scène Guignol (ou pourquoi pas Tchantchès...) devant faire face avec la population à un projet immobilier démesuré et soutenu par une autorité communale très peu ouverte au dialogue. Ne me dites pas que vous y voyez là une ressemblance avec Verviers! A moins d'y regarder le décor...

verviers gignol 2007 i

Le tout sous la forme d'un feuilleton bien farci d'humour réparti en plusieurs épisodes rocambolesques. 

00:29 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

24/08/2007

Verviers: les ruisseaux qui foutent la merde...

Plus d'une fois, certaines personnes (de Verviers et d'ailleurs) me font savoir qu'elles apprécient mes actions Vesdre via ce blog, parce que "ma" Vesdre ne se limitait pas à un morceau de Vesdre. Et on m'a déjà dit que je remontais ou descendais parfois trop loin. Chacun fait ses choix, et le mien s'inscrit dans un raisonnement "contrat de rivière". Avec mes moyens naturellement! Ainsi je déborde souvent, m'emporte quelques fois au gré des flots avec des hauts et des bas, butte contre certains piliers ou arrondis certaines pierres angulaires.

Depuis des années, des mois, des semaines et encore pas plus longtemps qu'au Big Jump de juillet dernier (en faveur de la qualité des eaux de rivières), je n'arrête pas de rappeler fort et clair que:
les ruisseaux de Mangombroux et de Dison foutent la merde dans la Vesdre! (n'ayons surtout pas peur des mots!)

verviers vesdre 28juin2006 038 i

(photo juin 2006, ruisseau de Mangombroux se jetant dans la Vesdre au Pont d'Andrimont)

Enfin une bonne nouvelle: la Ville de Verviers par le biais de son échevine Catherine Lejeune semble réagir à cette situation et devrait renforcer certaines situations catastrophiques au niveau de l'épuration collective d'origine domestique au départ de certains lottissements.

Le journal "Le Jour" (de ce vendredi 24 août) y consacre sa première page régionale.  Dommage qu'ils ne parlent pas des hydrocarbures qui y sont encore trop souvent présents d'une manière ponctuelle.

Reste encore le ruisseau de Dison... "un beau merdier également!"

09:48 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

23/08/2007

9 et 16 septembre: Expo "une rivière dans la ville"

BroC nous invite !

BroC est heureux de vous inviter à l’Apéroculture de l’Espace Minières, pour son exposition itinérante d'art postal “Une rivière dans la ville”, exclusivement les dimanches 9 et 16 septembre, entre 10 et 13 heures.

Profitez de cette occasion agréable de prendre l’apéro tout en admirant les œuvres reçues du monde entier.

Dans la tradition de l’Apéroculture de l’Espace Minières, peut-être serez vous aussi l’heureux gagnant d’une œuvre d’art postal spécialement créée pour l’occasion et visible sur place.

« Une rivière dans la ville » présente les oeuvres de 59 artistes ou collectifs, provenant de 27 pays (Australie, Biélorussie, Finlande, Chili, Thaïlande, Japon, Tahiti, Canada, Belgique,…) sur le thème de l'eau et la cité, sans qu'aucune sélection n'ait lieu, ainsi que le veut l'usage en art postal.

Tout objet créatif, envoyé par la poste et estampillé d'un cachet postal est une œuvre d'art postal.
Non commercial, populaire et mondial, l'art postal est social, ludique et aisément accessible à tous.
Qui n'a jamais eu envie de personnaliser une enveloppe?

Le projet « Une rivière dans la ville » est nourri de mon environnement immédiat; le risque actuel de perdre une très belle partie de la Vesdre au cœur de Verviers. Un des rôles de l'art n'a-t-il pas été depuis toujours de poser un regard poétique et créatif sur la vie et l'actualité?

“Une rivière dans la ville” à l’Espace Minières,
5, place du Général Jacques à Verviers,
(à 5 minutes à pieds de la gare de Verviers Central)
exclusivement les 9 et 16 septembre 2007 de 10 à 13 heures.

Entrée et tombola gratuites

20:17 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

04/08/2007

Verviers: attractivité du samedi matin

Le marché du samedi matin reste l'attractivité commerciale la plus populaire de la ville.

verviers jul2007 022 i

Mettez-y un brin de soleil et de ciel bleu, une petite dose de chaleur et vous avez tous les ingrédients pour remplir les rues et espaces commerçants.

L'attractivité est rarement spontanée, il faut la créer, lui trouver un cadre, l'entretenir, la renouveler. L'attractivité attire l'attractivité. Malheureusement, on se rend vite compte que l'attractivité peut être éphémère, le temps d'un marché public, soit une matinée. Autre constatation: il est très rare de voir quelqu'un qui se rend au marché et qui n'achète rien! Le marché, ça marche, et tant mieux!

verviers jul2007 016 i

Un autre endroit du centre-ville qui reste un des plus agréables par l'ombrage des arbres et l'animation de la fontaine reste la Place Verte.  Encore une fois, il est question d' "attractivité".

Par contre, l'excès de terrasses "improvisées" et de qualité souvent médiocre dans les zones piétones et sur les trottoirs allant jusqu'à entraver sérieusement le passage des poussettes et des piétons relève d'une mauvaise gestion de l'espace public.  ça fait désordonné, excessif, oppressif voire répulsif pour le visiteur extérieur, car l'excès est une perte de qualité. L'attractivité est indispensable à l'activité humaine, mais encore faut-il la gérer judicieusement et avec bon goût.

14:20 Écrit par nic dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |